ALSACE - CONFINEMENT

EN ALSACE - CONFINEMENT

 Alsace maisons .jpg


NOTRE PEUR

NON ! NON !
Non pas l'angoisse ! Non pas le souci qui ronge ! Non pas une tristesse remarquable !
MAIS LA PEUR ! LA PEUR BRUTALE, AVEUGLE !

 Alain Robert .jpg Une peur qui peut être drôle quand une grande personne panique à la vue d'une petite souris.
On s'amuse de voir une amie ou un ami girouetter dans tous les sens à l'arrivée d'une guêpe.
De si petites choses en face de la grandeur d'un être.

Il s'agit ici d'une peur viscérale. Celle qui peut vous nouer la gorge, paralyser votre cerveau,
Elle peut être terrible, et dès fois bestiale.

SURTOUT ELLE PEUT ÊTRE DANGEREUSE !
Elle peut être une proie facile pour des pouvoirs dévorants qui ne demandent qu'à s'imposer, détruire. En Alsace et ailleurs en Europe nous ne devons pas oublier les despotismes de l'histoire récente construites pour la plupart sur des peurs et des ignorances.

Non, n'allez pas imiter le français ALAIN ROBERT qui , le 6/03/020 , pour défier sa peur, escalada la TOUR AGBAR de Barcelone . N'allez pas grimper sur les hauteurs de la cathédrale de Strasbourg ou chercher le Petit Prince de SAINT-EXUPÉRY un soir, à minuit, en se promenant dans le quartier Neuhof-Polygone de Strasbourg.

Faites plus simple ! Chez vous cherchez votre équilibre sur le pied droit, le bras gauche dirigé vers le plafond pour garder l'équilibre le plus longtemps possible en répétant: : NON JE N'AI PAS PEUR ! NON JE N'AI PAS PEUR !



NON ! NON !
NON, nous ne sommes pas encore gouvernés par un Etat despotique, appelé Tyrannie. Nous pouvons encore parler de Démocratie.

 Art Bransky .jpg'Mais Veillons ! Nous léguons trop facilement nos possibilités d'actions à des autorités reconnues. En Alsace nous cédons facilement notre pouvoir à des plus riches, plus diplômés, plus beaux, plus sexys, plus puritains. ''
C'est notre pénible Histoire qui revient, s'installe sans prendre garde.

VEILLONS !
Un prêtre catholique écrit cette chose étonnante:
" L'oppression peut venir des plus proches
- J'étouffe avec toi . . . -
L'oppression vient aussi des systèmes en place,
économiques, sociaux, et politiques,
voire même religieux;
des peuples entiers se mettent à souffrir d'asthme.
( P. Baudiquey )

"Il y a des gens qui exagèrent ", dit la boulangère derrière son étalage.
Oui, on peut exagérer pour installer son autorité.
Dès fois c'est un simple citoyen. Prenons garde !
Dès fois c'est un maire ou un administré des rouages de l'Etat.

Le 17 avril de cette année une plainte déposée contre le maire de Sceaux pour abus de pouvoir est entérinée par le Conseil d'Etat en France..


VEILLONS ! SOYEZ VIGILANTS !
Veillons et créons des garde-barrières efficaces !


OUI ! OUI !
Pour chaque individu la Liberté reste une valeur essentielle même au temps de confinement sanitaire. Notre santé en dépend.

 Art de la rue .jpg Pour exprimer ce besoin vital de l'être un jeune d'Alsace envoie un mail et une pensée de l'écrivain français connu : Ch. Baudelaire, . '

Il faut être ivre. Tout est là, c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du Temps qui brise les épaules et vous penche vers la terre, il faut voue enivrer sans trêve. Mais de quoi ? Du vin, de poésie ou de vertu ? A votre guise. Mais enivrez-vous !

Une telle recommandation peut conduire au pire. Le dictionnaire rappelle que s'enivrer a une signification précise: c'est s'aveugler, s'exalter de sa propre valeur. Peut-être aussi d'un pouvoir qui nous est accordé ou d'une folie quelconque. Baudelaire lui-même finit par planer au-dessus d'une multitude qu'il jugeait vile.

Prudence! Peut-être faut-il se laisser éblouir par les paroles d'un Zinédine ZIDANE, entraîneur du foot professionnel qui recommande toujours à ses joueurs le respect des règlements et celui de la liberté créative qui peut faire basculer une fatalité.

Notre Liberté n'est pas dangereuse ! Elle est création d'Avenir.


OUI ! La parole, les mots, le langage, c'est AGIR.!
OUI ! Chaque citoyen est constructeur d'avenir.


 Au balcon .jpgNous avons perdu la parole, les mots.
Nous oublions de penser, d'être un animal qui pense, qui agit.
Nous cédons à la lâcheté:
Tu dois, c'est tout. Je te juge et je t'ai à l'oeil.
Rien que des animaux aux abois !
Lamentable, répétait ANNAH ARENDT, observatrice réputée de son temps et du monde moderne.
Rien que des animaux de la subsistance.
Où a passé notre faculté " du logos' , de la parole, de la pensée ?

Le temps du confinement.
Le long du Rhin, en Alsace, combien de temps avons-nous passé, pour parler, échanger, penser ?
C'est rationnellement calculable. C'est mesurable.
Des témoignages sérieux ont parlé de délations secrètes, d'injures.
Et combien de silences ?

D'ailleurs vient une émotion d'un être agissant.
Assis à son piano, sur un balcon en Italie,
Un jeune joue une vie, un réconfort,
Le beau souffle du chanteur kabyle IDIR
A VAVA INOUVA

J'ECOUTE ! JE PENSE CAR JE SUIS !


OUI ! L'Europe, le monde ressemblaient trop ces derniers mois à cette statue de l'Homme Debout , Inukshuk, offert par le Canada au Conseil de l'Europe à Strasbourg. !
OUI ! Ces derniers mois nous ont permis de soulever des questions importantes.


Amas de pierres .jpg La fermeture des frontières a laissé des déchirures, a soulevé des incompréhension. L'Alsace, région tampon entre deux puissances européennes ne peut rester indifférente.

Des semaines de confinement nous ont permis de repenser les situations européennes, celles d'un monde qui laisse éclater ses priorités et ses espoirs. Ne nous trompons pas de direction. NON, il ne s'agit pas des directions, des directives de choix politiques. Il s'agit aujourd'hui de l'Avenir de l'Humanité qui est le bien suprême de chaque citoyen de tout origine, de tous les continents. .

Des ajustements hâtifs, des réajustements répétés ne suffisent plus. Q'en pense-t-on en Alsace le long du Rhin qui est redevenu une nouvelle frontière pour les humains ? Des frontières qui divisent, qui fâchent !

Qu'avons-nous à proposer pour l'Europe et le Monde pour une nouvelle ère qui s'offre aux humains? Pourquoi tant de silences, tant de lâchetés?



S'EMPARER DE NOTRE LIBERTÉ !


 Au bord de l'eau .jpg Notre liberté de penser! Notre liberté de s'exprimer! Notre liberté de proposer!

La liberté des autres! Liberté d'un partenaire, d'un opposant, de tout citoyen.

La liberté d'échanger, de se parler! Celle qui bouscule nos acquis, nos certitudes. Celle qui fait peur.

La Liberté d'être.

Une telle passion peut faire évoluer nos connaissances. Elle peut être la voie pour une Démocratie plus humaine.


EST-CE POSSIBLE ?


Essai d'une approche démocratique: Voir Page d'Accueil

> LES KAUNAUL-WAUCKES


G. Kautzmann - Strasbourg le 12/07/020


Commentaires

1. Le lundi 20 avril 2020, 6:06 par Mésange

Un tel écrit peut vous faire réagir. C'est votre droit de liberté et de réflexion. Surtout, n'hésitez pas !