Le sel de la terre ( Suite III )

Le sel de la terre - III - TRAQUE ET LIBERTÉ.


' III - TRAQUE ET LIBERTÉ '' - SUITE

# - Ce matin le jour s'attarde devant la fenêtre ouverte en laissant fuir des parcelles de rêves. L'heure répand ses humeurs insignes d'un sommeil passé sur une plage agréable d'une contrée silencieuse, quelque part sur une planète inconnue. Plus simplement il faut parler d'un repos du cerveau qui avait besoin de recharger ses batteries d'énergie positive. Le lieu est resté très secret, inexistant, pour une détente surnaturelle ce qui peut apparaître comme un grand soulagement car des tentatives inaccoutumées , la recherche des empreintes perdues, la relecture de l'histoire sur les traces d'un écrivain allemand, peuvent faire naître méfiance, indifférence et même suspicions dans une Europe abandonnée aux nationalités et à des projets revanchards que des visions nocturnes peuvent illustrer par des foules haineuses et des émissaires colériques. Mais la nuit s'est faite consolatrice, généreuse d'une cure bienfaitrice.

Telle une heureuse attente la cité se relève dans son espace urbain, patiemment reconstruite, immeuble après immeuble, parking aprs parking, rues et boulevards. Strasbourg s'allonge, s'élargit entre les crêtes de la Forêt Noire et les ballons des Vosges, sans doute orgueilleuse de son passé, sans doute humiliante, sans doute réaliste. On sent renaître l'impalpable respiration d'un continent. De la rue remontent des bruits insolites. Les premiers chocs des manoeuvres des services municipaux perturbent un moment la tranquillité du quartier qui se retire aussitôt dans ses silences. Plus rien ! La cité se recueille à nouveau dans sa grande sphère lumineuse après un retour progressif au contact des réalités du monde, des heures qui patientent depuis la fin des soirées folles des joyeux lurons. Patience ! Lenteur ! Cet arrêt dans le temps s'est emparé d'un bonheur simple, réel qui a revêtu ses nudités de belles extravagances à l'horizon des soupirs disparus. Le regard hésite un instant dans la clarté du jour qui éclaire maintenant les coloris des étoffes, les surfaces des meubles et les recoins les plus reculés de l'appartement dans les hauteurs des espaces urbains. Au bout des étages l'être retrouve toutes des réalités terrestres

_Brillance_.jpg A proximité du téléscripteur une feuille s'est égarée sur le tapis. Elle traîne depuis les premières heures du jour: La page est envoyée par le prof, entraîneur du Football club de la Wantzenau ;

JE SOULIGNE CE PASSAGE DE GOETHE -
Nous suivîmes un gracieux sentier à travers les prairies -
Et bientôt arrivés à SESSENHEIM -
Nous laissâmes nos chevaux à l'auberge -
Pour nous rendre tranquillement au presbytère - ( Mémoire Goethe )
Salutations - Courage - Le prof

Ces termes ont l'éclat d'une belle porcelaine du XVIIIe siècle, sa brillance, sa superficialité. Cela peut faire sourire sur les bancs d'une école contemporaine en relisant ces témoignages d'une éducation à la française dans les beaux salons de l'aristocratie de Frankfort. Une gaieté furtive passe dans le ciel de la ville qui fait une glissade plaisante au bord de l'indifférence, puis d'une curiosité subitement retrouvée et d'un intérêt réel. Ce sourire juvénile du passé vient éclabousser les remparts des beaux esprits par des joyeusetés diffusées dans la transparence de l'été.

Et l'humeur de la matinée devient un ruissellement de plaisirs inoffensifs. La vue se brouille un court instant avant de retrouver la netteté des contours urbains dans l'ivresse d'un retour lent d'une nuit vagabonde et des appels du jour dans sa coulée d'innocence.
- Le café est prêt ! Le café est prêt !
L'annonce ressemble à une invitation pour une heureuse distraction.
- J'arrive ! J'arrive !
C'est de la gaieté ! La réponse est rapide et se fait surprendre dans l'ouverture de la cuisine.
- Dis donc, tu as l'air bien rigolo ce matin ! C'est du bonheur, quoi ?
- C'est décidé, je repars ! Je file vers SESSENHEIM . Je pense trouver là bas quelques indications pour mieux comprendre notre histoire, mieux cerner notre complexité. Vois-tu je pense que nous sommes des êtres bizarrement rafistolés. J'ai envie de dire que nous sommes des spécimens recousus, modelés d'une étrange façon par notre histoire qui nous gène trop souvent .
- Ooooo ! C'est du sérieux !
- Du sérieux et du bonheur ! Je file et je te raconterai tout ce soir !

# - Le texto du téléscripteur reprend la place dans la main droite. Il est là. Les indications sont claires, précises . Les mots évoquent des moments d'un heureux libertinage : gracieux sentiers, les prairies, auberge, presbytère, SESSENHEIM . Le village de SESSENHEIM est situé à une dizaine de kilomètres au nord de Drusenheim sur les terres d'alluvions du Rhin recouvertes en grande partie par des cultures intensives. Ces mots s'enchaînent , résonnent dans les jets abondants du soleil, reviennent narguer un geek singulier, celui d'une traque d'un récit d'espionnage, celui d'un jeu sportif ou celui d'un fan de l'histoire qui se passionne pour des événements insolites, un passé qui n'intéresse plus personne et qu'une statue à Strasbourg évoque dans des regards hagards. Mais que fait-il là cet aristocrate du temps passé de l'époque des lumières à la conquête de l'Europe ?

Une voix circule dans le couloir. Elle est frivole, plaisante.
- Attends ! Attends ! J'ai quelque chose pour toi.
Ce sont des mots griffonnés sur une feuille de papier. Une citation de l'auteur français, Michel HOUELLEBECQ , la gloire des salons parisiens qui évoque GOETHE dans son dernier roman Sérotonine .
Ce vieil imbécile de Goethe ( l'humaniste allemand tendance méditerranéenne, l'un des plus sinistres radoteurs de la littérature mondiale. )
Houellebecq - Sérotonine p 333
- WAOUOU ! Quel gracieux personnage ! WAOUOU ! C'est la guerre des égos littéraires !
Puis plus rien qu'un grand éclat de rire , une dernière salutation et le claquement léger de la porte.
- A ce soir ! A ce soir !
Sur le parking de l'immeuble la voiture rouge glisse vers la sortie, l'ouvrier escalade l'échafaudage sans trop se presser pour atteindre l'extrémité des étages; Il s'arrête de temps en temps et observe l'enfant qui se précipite vers la boulangerie en faisant des sauts capridés dans un quart de soleil à quelques mètres de sa mère immobile dans le cadre de la fenêtre.


_Arc_.jpg

Comme hier, avant-hier une vie qui prend un malin plaisir à refaire ce que les heures ont défait, semble-t-il, pour l'éternité. Aujourd'hui les mêmes couleurs, les mêmes sons, les mêmes parfums, les mêmes gestes, les mêmes silences abondent des carrefours de la ville, se propagent devant les fenêtres comme avant. Avant, il y a des centaines d'années ! Les mêmes conneries ! L'ignorance est tenace et les critiques souvent médiocres, inadaptées, incompréhensibles de la part de personnages que la société place au premier rang. C 'est choquant ! Seulement pour quelques instants lorsque la réalité reprend le dessus et que des paroles d'auteur, qui paraissent grossières peuvent ravigoter, celles de HOUELLEBECQ par exemple, pour aller plus loin dans la direction d'une aventure humaine justifiée d'une façon impromptue pour la compréhension de l'histoire européenne. Un magnifique service à rendre à la jeunesse !

A la redécouverte du paysage imperturbable le long de la route qui dépasse les plates-)bandes fleuries des zones urbaines et les grandes façades verticales. La cité recule avec ses bonheurs cachés, mais aussi avec ses nombreuses désespérances par-dessus les pelouses taillées avec précision avant de retrouver les terres encore abandonnées aux herbes sauvages que des projets urbanistiques envahissent peu à peu et que de magnifiques arcs blancs jetés par-dessus les eaux meublent à l'horizon du côté du Rhin à des centaines de mètres de la zone industrielle allemande. Ce matin le soleil mène sur la route qui longe la digue pour régulariser le fleuve du Sud au Nord. Le temps est superbe et l'esprit s'envole, s'envole. Un sourire coquin flotte dans les eaux sur lesquelles traîne une ombre qui glisse vers le Nord. Prudence, prudence ! Le parcours est indécis et la tentative très incertaine.

# - Sous un ciel lumineux les rayons diffusent les premières chaleurs et heurtent la large voie d'eau, plate, opaque, sans pouvoir toucher le fond d'un lit qui s'étale dans la plaine sur toute la longueur jusqu'aux espaces lointains à l'entrée d'une courbe pour une destination éloignée; Subit égarement du regard qui plonge dans les eaux troubles;! Flottement de la pensée et immobilisation dans cet univers transversal à proximité d'un quai d'attente pour une sorte d'improvisation théâtrale d'un drame douloureux qu'il faut animer quand tout paraît abandonné par le genre humain. Seul et le silence ! La fièvre de l'inconnu ! Au loin une ombre ! Une ombre dans un passage à la sortie de la cité portuaire ! Elle se déplace ! Elle avance, intrigue ces moments d'insolence de la vie, éprouve l'impensable fragilité de l'humain qui butte contre l'évidente réalité des choses face à la difficulté qui se présente comme un défi inopportun et indésirable sur la marche des salons à la mode des discours infaillibles;

_Bateau_.jpg Plus près à présent l'ombre s'allonge sur la masse d'eau, s'éloigne lentement. La péniche transporte son tonnage impressionnant vers les pays du nord de l'Europe à l'avant d'une grande coulée de lumière répandue sur une terre propice à l'évasion, à l'étonnement. Les vagues heurtent légèrement les pierres entassées le long de la rive. En contre bas dans le chenal d'évacuation un poisson s'est échappé des herbes sauvages. Un oiseau tapiré s'ébroue à l'extrémité d'une branche avant de s'envoler un peu plus loin au milieu d'une nature éclatante. Ainsi s'érige le nouvel espace de vie, tout comme hier, il y a des secondes auparavant au retour de l'exubérance. Maintenant : les eaux transparentes, les plantes, les animaux enivrés des bienfaits du jour. Et ce moi qui revient, s'interroge et qui reprend tout son temps pour glaner ces choses insignes à connaître, à partager. Ce moi titubant sur la terre des hommes fourrée d'histoires inconnues, détestables ou admirables et qui peuvent surgir par un heureux hasard à un moment inattendu d'une belle rencontre.

- Tu es où ? , lance l'appel du portable.
- Je me balade au bord du Rhin ! !
Je prospecte le réel, tout le réel !

L'échange est court. Les derniers mots glissent sur la pente du glacis. L'envol d'une mouette les emporte plus loin près des bois et des étangs immobiles au milieu des roselières. Un héron cendré avance sur les fonds vaseux, une patte après l'autre, fier, hautain sur une terre qui rajuste avec patience chaque détail d'un spectacle unique, à l'abri des turbulences et des arrogances bien orchestrées? Tout comme hier ! Deux canards pataugent dans une flaque d'ombre sous un ponton métallique. Et la chair du vivant, son sang, son esprit se mêlent à toutes les créatures qui émergent d'un long sommeil sur une route indécise.
Et ce moi qui persiste, C'est un entêtement irréfragable, une volonté farouche. Celle de trouver quelques bribes des événements passés revenus au devant de la scène d'une façon surprenante et qu'on pourrait qualifier de providentiels. Michel Houellebecq a parlé . Michel Houellebecq a écrit. ''Michel Houellebecq' affirme. L'actualité présente passe par un lointain passé qui revient s'inviter dans le monde des vivants dans ce long passage creusé par le fleuve, des montagnes à la Mer du Nord. Sur un chemin déserté un matin d'été dans un bel emballage qui apparaît brillant entre eau et végétations abondantes, à l'arrêt d'une hésitation passagère, d'un rapide questionnement . . . . De loin un bruit de moteur secoue toutes ces respirations des instants intimes, d'abord avec précaution , de plus en plus présent avant de cracher une subite impatience sur le macadam. Le scooter passe rapidement, klaxonne et file plus loin avec sa compagne. Les inconnus s'éloignent et disparaissent dans la courbe de la gravière, plus loin encore à travers champs et villages sans doute à destination du point d'embarquement pour rejoindre l'Alsace.

# - Je dépassais les champs de maïs, des enclos d'herbages, des traînées de feuillages touffus des bois rhénans protégés pour la conservation des espèces naturelles. Un scooter était arrêté dans un virage et s'échappa aussitôt dans un sous-bois à l'ombre du soleil. Sans doute une bagatelle sans importance , bien sûr ! A l'extrémité des terres apparaissait le panneau indicateur du prochain village : Sessenheiim. Un endroit bien paisible et des maisons solitaires qui se délassaient au bord de la route.

L'écrit apparaît dans le carnet, rapide, spontanément pour être envoyé au prof le plus tôt possible, le soir même. Les impressions s'impriment sur le feuillet blanc.

Quelle étonnante destination ! Quelle solitude ! Je suis sur une butte claquemurée dans le silence et des touffes de feuillages que rejoint un chemin en pente entre des rampes de bois. C'est l'entrée dans un temple ! C'est l'étonnement, puis la stupeur de l'inconnu, d'un mystère, d'une attente ! D'un long moment d'hésitation avant la saisie d'un langage oublié dans ce monde millénaire, retiré dans l'indifférence du passé. Tellement éloigné des modes actuelles ! Et l'envie vous prend d'aller ailleurs, de fuir ce lieu qui agresse, puis soulage l'impatience du futur. Je reste debout sous la grande voûte. Je contemple, ce recueillement d'un présent imperturbable, étrange.
Une cathédrale ! Une architecture naturelle qui a du inspirer des artistes, des imaginatifs d'un monde transparent pour une invitation à dépasser l'immobilité de l'être. Je pense à GAUDI, créateur du projet de la SAGRADA FAMILIA de Barcelone, touché par l'extravagance du végétal, la géométrie sauvage de la forêt, les lumières diffuses du monde. Etrange ! Je suis sur le chemin de l'étudiant Wolfgang GOETHE.


_Bois_sessenheim_.jpg

Je réinvente ic le passé assis dans la crypte sous le toit de la gloriette. Absurde! Le passé est immuable. Le passé n'est plus ! Mon corps est posé sur un tumulus de l'époque gallo-romaine il ne reste plus que des souvenirs d'humains disparus rangés dans un musée: une cruche ancienne, des bagues, des bracelets. Il reste cette clairière où la curiosité du jeune GOETHE s'égarait en compagnie d'une amie, Frédérique BRION, la fille du pasteur. du village qui rêvait d'amour et de tendresse son regard fuyant sur les ailes des libellules bleues et des papillons multicolores. Le jeune Johann GOETHE se passionnait pour toutes les découvertes de son temps. Et le temps devint soupirs, incompréhensions. Souvent, mensonges exportés sur des rivages lointains.

Ici rien n'évoque les gaietés de la vie. C'est frustrant ! Je médite sur un vieux tronc crevassé; Autour de moi j'entends le frémissement de milliers de feuilles, de temps en temps un ramage inédit, un sifflement. Sans tapage le jour escalade un chêne ou un érable toujours plus haut au bout des branchages, dans l'espace du présent à inventer, à réinventer. Inventer sur les terres du passé !
Joko

A la sortie du bois des accords d'une guitare s'échappent d'un jardin proche de la rue communale. Peut-être le rêve voyageur d'un jeune gitan ? Plus loin, à quelques mètres, un moteur ronronne sur le trottoir devant la clôture d'une maison individuelle. . Le conducteur casqué repart rapidement et disparaît en direction du village.


_Decouvrir_.jpg

# - Autres présences ! Autres réalités qui se rangent dans le regard ! Le temps reconstruit le présent dans un mouvement lent aux abords des portes d'entrée.. Toutes ces choses retrouvées, noyées dans un flot musical qui passe sur les clôtures près des rosiers en fleurs, ces accords de la terre à la sortie de la commune, ces odeurs du monde des vivants, sur la route, à l'approche d'un rond-point, dans la direction des terres cultivées pour rechercher une absence, peut-être un lieudit, une curiosité extravagante dans l'oubli des mémoires, des immoblités du passé. Des clameurs accompagnent la fuite en avant, la fugue de la conscience qui refuse les évidences institutionnalisées. On entend des cris, des hurlements, de longs applaudissements, des chants d'encouragement. Ce sont les fans, les supporteurs des rencontres fantastiques des stades pour pousser à aller plus loin, ne plus avoir peur, se dépasser et comprendre , agir ou plutôt agir et comprendre ce qui fâche? Ce n'est, peut-être, qu'une question d'alignement ordonné des mesures du temps. La patience ! L'histoire d'un voyage décalé !

Non, une escapade nécessaire vers un ailleurs sur des terrains déboisés, comme un soudain réconfort à la lisière des eaux et des forêts où plus rien ne semble être troublé par le voisinage de la postérité d'abondances. Subitement seul, emporté sur le seuil d'un territoire que traverse un murmure amical, une caresse et des confidences amènes à l'écart des insolences.

_Eau_et_nature_.jpg Et tout à coup ces terres gorgées d'eau, entourées d'horizons feuillus tout près du village. Et tout à coup d'autres vibrations inconnues, des respirations insolites et des tendresses légères, des abondances si naturelles, des couleurs, des milliers de couleurs jetées sur les terres d'un enchantement de vie. Une île fantastique dans un petit carré du monde, non loin des cités urbaines, et qui offre ses secrets intimes au bord des eaux phréatiques ou sur les rives d'une rivière paisible qui emporte des souvenirs incommodes classés dans la mémoire si souvent torturée par nos nterminables désaccords qu'on oublie toujours de réparer. Ici le temps semble avoir trouvé un langage. idéal. Il envoie des messages, des verbes projetés dans la lumière et que rien ne peut altérer depuis l'origine du monde des vivants qui déballe incessamment les réalités fantastiques de l'univers, celles des splendeurs irréelles sur les ailes d'azur des libellules royales ou encore dans l'immobilité des nénuphars sur des fonds de porcelaine.
Le monde invraisemblable des illusions ? Faux, proteste une voix ! Ces réalités apparaissent dans le regard. Elles sont là sorties des rêves éphémères, silencieuses, discrètes à l'abri des foules, à la périphérie les mémoires obsolètes, usées par toutes sortes d'outrages. Elles sont présentes sur la terre proche au bout d'un étroit chemin qui conduit l'invité sous les feuillages.

L'égarement se prolonge, s'attarde aux abords des écoulements lents de la nature d'une escale de liberté dans un monde oublié des extravagances multiples de l'été. Un long moment d'observations tranquilles . . . . une éternité quand des appels discrets s'introduisent dans la conscience, dans des espaces reculés, à l'approche du territoire. Plus pressants, plus nombreux maintenant pour rappeler les évidences des humains de la normalité pour qui l'évasion du rêve et des fuites paisibles peuvent apparaître comme une sorte de faiblesses inacceptables, des trahisons peut-être ou encore un abandon lâche des difficultés du quotidien, ces cadeaux empoisonnés offerts à tous les humains. Des messages transmis viennent rappeler des attentes trahies sur la route.
- ALORS ? AS-TU TROUVÉ LE VILLAGE DE GOETHE ? J'ATTENDS DES NOUVELLES !
Le Prof
Et encore ces envois plus récents:
- PASSE ! NOUS AVONS DES RENSEIGNEMENTS POUR TOI. Matthieu - Equipe de foot
- MATTHIEU PERD PATIENCE. La soeur de Matthieu
Le doigt glisse rapidement sur l'écran pour découvrir les mots de THÉO.
- MA MÉMÉ S'IMPATIENTE. LA TARTE EST DANS LE FOUR. Théo - Equipe de foot.

Les voilà ces invités, ces coquins, ces êtres malicieux ( oh, pardon Monsieur le Professeur ), ces plaisants stratèges d'épisodes imprévisibles qui viennent taquiner une heure de solitude . Ils sont là pour des plaisirs improvisés à faire bouger les iinerties, les habitudes, celles qu'on coltine dans un sac d'encombrantes obéïssances à l'horizon d'une envolée. Un jeu d'enfant ? Une comédie à l'italienne ? Une bouffonnerie ? Tout en vie véritable et surprenante d'un présent qui se laisse pénétrer par de sympathiques intrus.


# - Ces intrus des réserves extravagantes, bien protégées ! Ils rappellent l'essentiel, ce qui leur est essentiel, indispensable, ces choses indéterminables qui s'invitent sur le chemin d'évasion qui colporte le jour une si belle nonchalance. L'échappée mène plus loin sur la route à la sortie du village recouvert d'indifférence qui s'étale jusqu'aux ombres des feuillages qui se raréfient sur la planète vivante, présents, protecteurs, là où l'air diffuse encore les douceurs abondantes des végétations assoupies dans la longueur d'une profonde méditation à l'avant d'une virée étonnante sur la bute du tumulus et les résonances du passé. Et tout à coup l'emprise de l'existence, de l'actuel, des appels, des rires, des pleurs sur des terres battues; Ces sollicitations pressantes d'un monde habité, d'une nature dans la désespérance, ou au repos d'une prochaine consolation. A l'approche des évidences tenaces au bord des bois et des eaux que longent les champs de maïs à la conquête du sol, si près des diversités de la vie. Sur une frontière tracée dans le paysage, à droite les cultures intensives, à gauche les zones protégées.

Où va donc ce chemin de terre ? Où va-t-il s'arrêter ? Il emmène une femme plus loin guidée par son chien en laisse. C'est un filament étroit sous un grand soleil. C'est une chose infime entre un champ de maïs très large pour une production intense, hybride peut-être, génétiquement modifiée pour plus de richesse, de notoriété ou d'insolence tout près de la rivière à l'abri des ombrages. Elle flâne entre les roseaux. Elle est patience; Elle est repos et réflexion, ce qui passe sans faire de bruit dans une sphère somptueuse oubliée des bavardages et des excentricités mondaines quand tout devient étonnement et réalités au bord des fourrages. A la limite des cultures un panneau apparaît, bien visible. Pour dire quoi ? Sur le sol le passé s'affiche au bord des céréales:
Septembre 1944, ici disparurent quinze jeunes anglais et australiens après la collision de leurs avions en mission pour bombarder Frankfort en Allemagne.

_Avions_bombardiers_.jpg Le message file immédiatement vers l'entraîneur de foot.
LAMENTABLE !- VRAIMENT DESOLANT ! - ICI LA TERRE PLEURE SOUS LE SOLEIL.
Joko

VIENS ! Je suis là, tout près de toi. Viens ! Tu as l'air tellement triste ! Viens te reposer sur mon rivage ! Me voilà ! Prends tout ton temps ! Approche ! Je m'appelle EAU. Cela t'étonne ? Sans moi tu n'es rien, tien qu'un fruit desséché. Avec moi tu seras plus fort, plus vivant. Tu deviendras fontaine pour abreuver les désespérants, les inexistants, les pommés comme toi, les prisonniers du temps. Quoi, tu pleures?
Je suis là! Je m'appelle EAU et je voyage dans le temps vers les mers et les océans,très haut dans les nuages, d'Angleterre jusqu'en Australie. Me voilà près de toi! Je peux emporter ta tristesse loin des bois et t'accompagner un bout de chemin, très longtemps s'il le faut. Repose toi maintenant! Regarde! Je suis une voie d'éternité

Telle une subite consolation, telle une découverte après une longue recherche, l'existence de ces choses visibles autour d'un corps, l'eau, les herbes, les ailes brillantes des libellules, les formes des nénuphars, mille feuillages, des milliers de graminées. La terre qui dévoile sa vie étonnante,, ses beautés enfouies et retrouvées. Elle parle avec douceur pour apaiser les douleurs qui remontent d'un lointain passé, libérées, oubliées quand l'appel d'un son discret du smatphone se fait entendre pour annoncer un texto de l'entraîneur de foot.

- COURAGE - ON T'ACCOMPAGNE
- NOTE CES VERS DE NIETZSCHE POUR GOETHE
Le prof footeux
L'IMPERISSABLE
N'EST QUE PARABOLE !
DIEU, LE CAPTIEUX
IMPOSTURE DE POÈTE

Le temps se fige, s'embrouille pendant de longues minutes qui détruisent brutalement toutes ces créatures du ciel. Le monde n'est plus que putréfaction , qu'une lamentable farce d'un Dieu inexistant!, une grossière farce! Pour la gloire du poète, le philosophe s'emporte, rageur, en ébranlant le monde d'une affirmation délirante. Et le monde s'ébranla , les morts s'entassèrent dans le creux des fossés !
Et sur une branche, derrière une touffe verte, un oiseau chante à tue-tête.


_Alsace_1944_.jpg


# - Et l'oiseau chante encore. Et le chemin s'en va, un peu plus loin, tout près du village. Un village immobile, enveloppé dans une étrange inertie qui plane par-dessus les bâtisses et les murs, quelques végétations . Mais l'oiseau chante, plus fort, plus insistant à l'approche des maisons le long de la rue communale sur laquelle se déversent des triolets joyeux qui coulent sur des silences, d'interminables silences et d'innombrables absences. Quoi ? On dirait l'exil ici ? Tout cela ressemble à un champ dévasté ! Une fin de déportation vers d'autres horizons, vers une planète interstellaire? Est-ce le temps d'un deuil inexplicable, celui qui ronge les solitudes, toutes ces solitudes qui se terrent à l'arrières des portes closes et des fenêtres bâclées? Toutes ces incertitudes ! Tant d'ignorances ! Il reste là une très longue attente d'une autre réalité, d'un oiseau qui chante encore pour faire oublier un malentendu grossier d'une histoire de désolation et qui dure encore. Sans doute le temps d'une monstrueuse erreur humaine ! Sur la route une pancarte indique un événement, une date:
1525 - Guerre des paysans et révolte des rustauds. Massacre de la population qui est remplacée par des colons suisses.

Mais quoi ? L'esprit vagabonde un bon moment sur le chemin de travers, une impasse qui ne mène nulle part. Elle se heurte à des résistances intraitables à la limite de l'acceptable fragilité de la vie. Telle une autorité diffuse ou le regard bienveillant d'un devoir familial. Souviens toi ! Ce rappel incessant de la mémoire du passé évoquée en quelques mots sur une pancarte à l'entrée du village n'efface-t-il pas le devenir en attente devant une autre modernité, une rupture pour fuir tout ressentiment ? Cette reconquête du temps fini, cette nourriture souvent indigeste ne ressemblent-t-elles pas trop à une volonté pour ralentir le désir d'avancer, de changer le déroulement du destin, d'un autre destin nécessaire, utile, ou encore à un empêchement pour retrouver une autre humanité capable de dépasser la férocité de la domination, la répugnance de l'autre pourtant tellement semblable aux modèles de l'engeance humaine ? En cet instant la terre n'offre qu'un long silence . . . . Rien qu'immobilité dans le temps . . . . Des interrogations . . . . Il semble qu'ici, sur cette terre ancestrale, celle de chez nous, le confort du bien-être et des apparences dissimulent l'inconfort de l'être et du devenir ? Mais cette impression, sans doute, n'est qu'une vue d'une réalité passagère, peut-être la trace d'une mauvaise humeur, l'effet d'un oubli, celui du présent à la recherche d'un avenir

_Clochers_.jpg

Depuis quelques minutes l''oiseau a fini ses gais ramages. Une à une les maisons défilent. Elles montent la garde derrière les clôtures du silence. Lentement. le jour emporte le passé accroché à de futiles apparences, tout en longueur, tout en largeur, à l'avant des demeures closes. Comme si hier on attendait l'inévitable tragédie, et qu'on attend encore quelques douleurs au bord de la route qui mène plus loin. Elle avance entre les façades de cette cité inconnue qui se disloque subitement à l'approche des champs, des cultures que dominent deux églises, côte à côte, les deux clochers levés vers le ciel, l'un protestant, l'autre catholique, d'une unique certitude, d'une histoire humaine commune. Il manque le beffroi et le grand portail pour unir une malheureuse destinée dans le couloir rhénan en filant vers SESSENHEIM. La route laisse entendre une légère plainte en repassant près du tumulus des ancêtres, à quelques distances des panneaux qui indiquent la direction de la mairie, des églises et les marches d'un bistrot à colombages.

Ici la vue s"égare, à droite, à gauche, tout droit. L'instant se dégrise dans la montée de l'auberge abandonnée à cette heure par ses habitués du jeu de cartes autour d'une grande table. Un jeune passant s'en va vers une maison proche sans s'arrêter. Il a l'air pressé et disparaît en face d'une modeste bâtisse, un édicule isolé, posé au bord du chemin à l'avant des demeures paysannes. Une porte est entr'ouverte sous un auvent soutenu par de simples colonnes. Des fleurs ornent ce lieu étrange de l'ancien corps de garde construit en 1820.


# - - ATTENTION ! Une marche !
Une marche pour s'élever avec légèreté dans les hauteurs du savoir, le rapt des connaisseurs de l'histoire humaine d'une région, la nôtre. Une petite marche pour un petit exploit individuel dans les brûlures du soleil.
- Prends plutôt la porte à gauche avant de t'incliner devant le mémorial , lance un passant sorti de nulle part d'une chambrée d'experts.

Brion .jpg D'un pas pressé l'homme disparaît dans la rue à l'entrée d'un lieu d'accueil. C'est une minuscule salle de lecture avec une banquette au centre d'un espace faiblement éclairé où se déversent des luminosités rares en pénétrant par une une unique fenêtre. Le jour jette son regard sur quelques manuscrits, des écrits du passé, des citations d'auteurs du du XVIIe et XVIIIe siècle. Frédérique BRION, la fille du pasteur du village, apparaît avec son sourire de jeunesse au bout des lèvres. Elle attend . . . Elle attend encore son ami de Frankfort qui devait la rejoindre au presbytère pour animer ses soirées de détente ou pour faire virevolter ses attentes de jeunesse.

Dès fois pour une simple balade sur la route du village à quelques mètres des visages cachés derrière les fenêtres pour voir passer un prince étranger d'Allemagne qui conduisait sa demoiselle jusqu'au tumulus et les curiosités archéologiques. Lentement le lieu crée sa magie qui soustrait l'esprit de toutes les réalités présentes.
- Pardon, je ferme !
Sur le seuil de la porte la voix de l'employé de la commune reste amicale.

- Heuh ! C'est cool ici ! Ce lieu mérite un bon coup d'oeil !
- Je suis d'accord mais je ne suis que bénévole et je suis les ordres du maire. Nous attendons la visite des amis des universités. A l'entrée du mémorial la porte reste encore ouverte pour les visiteurs.

Le village vit, apaisé, en retrait de son histoire, presque indifférent. Trois pas . . . Quatre … Voilà l'entrée d'une sépulture, un caveau austère, insolite à proximité d'un passage fréquenté, Des traînées d'ombres s'allongent dans la lumière fragile du jour. Encore un dernier pas, pour arriver devant un grillage en fer forgé. sur le seuil d'un temps passé. Le crâne dégarni de GOETHE est posé sur un socle blanc dans une cavité du mur. Le buste créé par David d'ANGERS en 1829 est sinistre mais rassurant. Traversé par des vagues le front affronte l'invisible, les cheveux partent à l'assaut d'une plage lointaine, à l'avant d'un vaisseau amiral de l'époque de NAPOLÉON , l'empereur des français. que GOETHE rencontra à Erfurt ( Allemagne) le 26 Octobre 1808.
VOUS ÊTES UN HOMME , s'écria alors le chef des armées françaises pour son invité d'honneur d'un jour de victoire.

Cette flatterie de NAPOLÉON est inscrite dans la pierre. STUPEUR ! Le vaisseau européen transporte les amis de Friedrich NIETZSCHE . le GOETHE pour qui il exprimait souvent ses sentiments admiratifs pour son art qu'il reconnaît ' clair, et affable enveloppant toutes choses d'une lueur de gloire homérique ' , NAPOLÉON , ' d'une période que tous les millénaires à venir considéreront rétrospectivement avec envie et respect comme un morceau de perfection. ( Nietzsche - Le gai savoir )
STUPEUR ! ETONNEMENT ! Les mots filent sur le réseau internet en direction de Strasbourg.

# - Tout est silence! Un long silence habite cette sépulture au centre du village où se sont donnés rendez-vous des esprits de l'inaccessible. Des craintes, des doutes, des interrogations traversent le lieu . Plus rien ici rappelle un message de jeunesse, une soif de connaissances. Le silence! Une attente! Peut-être une erreur de l'histoire ? Qui sait ? Ou l'affirmation d'une volonté des élus de ce monde ? Cet oubli est troublant. Il fait naître des incertitudes à la lecture d'une citation de GOETHE . Elle apparaît sur le mur:
TOUTES LES DÉFAILLANCES HUMAINES SONT RACHETÉES PAR LES PURES VERTUS HUMAINES.

Les défaillances humaines . . Les pures vertus humaines . . . L'Europe coupable . . . L'Europe du rachat et des vertus les plus pures, les plus élevées, les plus lumineuses ! L'excellence ? ? . . Mais l'auteur allemand précisait, REINE MENSCHLICHKEIT , une humanité purifiée. Ne souhaitait-t-il pas plutôt le retour à une humanité décantée,, une vie plus naturelle ? Peut-être voulait-t-il parler de l'innocence humaine libérée des fantasmes qui alourdissent l'existence des êtres, celle de l'enfance ou celle de la jeunesse par exemple évoquée par VOLTAIRE, l'auteur français ? Si loin des vertus importées, loin des aspirations de NAPOLÉON, loin du mythe homérique cher à NIETZSCHE, loin de l'image sinistre laissée par HOUELLEBECQ ou encore si loin d'une mémoire respectueuse d'un village alsacien.

L'esprit commence à douter de tous ces observateurs de l'histoire, de leurs interprétations sur mesure. Le regard plonge au niveau du sol près d'une feuille abandonnée qui traîne à l'entrée du mémorial.
- SALUT - TU ES SUR LA BONNE VOIE - ENCORE UN PEU DE PATIENCE.
A l'arrière la porte reste entr'ouverte quand le pas redescend la dernière marche en face du presbytère.

 A Sessenheim .jpg
La rue suit la façade d'un foyer. Avant de rejoindre le centre du village les pas suivent les grilles de l'église protestante à l'écart des agitations tapageuses. Le regard voyage de droite à gauche. Les battements lents du coeur accompagnent les premières rêveries du soir à la traîne d'un long délassement et l'envie de poser les pieds sous une table d'hôte dans une maison à colombages. La porte de l'auberge est ouverte. Dans un coin d'ombre des joueurs de cartes s'observent en silence, sans dire un mot. Sans bruit ils s'échappent du quotidien, les hommes éloignés de leurs foyers abandonnés aux rires des visiteuses du soir. Ils sont là exposés dans un tableau de Paul Cézanne , les têtes grisonnantes. De temps en temps ils échangent quelques mots d'un langage d'une contrée lointaine des Tziganes de l'Europe Centrale en route pour un voyage fabuleux pour lequel ils lâchent leur maigre avoir pour gagner un droit de retour dans leur pays perdu.
- Vous désirez ?
- Un café et un verre d'eau , s'il-v-pl.

L'homme disparaît quelques instants. Il revient avec la commande et une chope de bière.
- Voilà ! La bière est offerte par les joueurs de cartes.
De belles intimités remplissent tout à coup la salle de l'auberge. Des sourires s'échangent pour quelques moments de bonheur. Appuyés à la table les occupants du terrain des gitans attendent encore leur prochain jour de départ.


# - Dehors les ombres grandissent, s'allongent, recouvrent les derniers espaces libres à l'extérieur des amabilités secrètes. L'heure attend en bas des marches. Elle hésite un moment. Il faut démarrer le retour sur la route libre pour mâcher l'histoire de notre terre, ruminer en toute tranquillité sur la bordure des zones forestières. Là tout redevient réalité présente, évidence. Le soleil répand sa magnificence sur la plaine d'Alsace, à l'Ouest, plus près maintenant des crêtes boisées des Vosges. Le jour glisse paisiblement dans son univers intime des réalités plus amènes, moins abruptes. Défilement lent à l'approche d'autres existants toujours semblables, à peine quelques retouches pour s'adapter aux nouveautés, mais les mêmes voix, les mêmes couleurs. A l'arrêt , sur un parking le son du smart retentit avec une retenue presque aimable. Le message du prof est amical.

- SALUT - NOTE CETTE PENSEE DE GOETHE
J'avançais toujours dans l'ombre de mes certitudes
QU'EN PENSES-TU ?


_Artiste_Drusenheim_.jpg DRUSENHEIM- Musée PASO ( Paul Klein )

Se déplacer dans l'ombre des certitudes ? L'auteur allemand avançait avec ses incertitudes, curieux, hésitant sur les chaises universitaires à Strasbourg, euphorique sur les chemins campagnards. Toute une jeunesse enthousiaste mais aussi Incertaine, hésitante, dans l'embarras du futur. Ces pensées viennent accompagner le retour vers la cité lorsqu'apparaît dans les feuillages l'écriture colorée d'un artiste peintre local, un maître inconnu qui témoigne du passé sur un chemin rhénan, un cheval robuste attelé à la calèche des rires juvéniles. Une certitude s'affiche, celle d'un passé, d'un temps qui était et qui s'en va, les cycles répétés de l'existence, ses évolutions, les réalités du présent, réjouissantes amères, ou tragiques. . . Toutes les certitudes du vivant , ici, ce soir sur la route des terres du Rhin, dans une large plaine que limitent les parois rocheuses des montagnes. L'Alsace d'un fleuve apprivoisé et les libertés à conquérir.

Les rayons du soleil inondent avec générosité toutes ces résonances contrariées de l'esprit, les évocations humaines d'un artiste, son langage à la recherche de l'insaisissable, mais aussi toutes les évidences d'un passé, qui bousculent le présent, toutes sortes de manigances, de manipulations sournoises de l'esprit et puis tout à coup la certitude d'un paysage, ses longueurs de lumière, ses couleurs et toute la beauté du monde, le sourire du temps. A cette heure la plaine déroule une belle harmonie sous un ciel clair plongé dans l'infini, sans barrières, sans interdits , chargé de certitudes, de réalités qui témoignent des existences vivantes. Ce soir le monde parle tout à coup des milliers de fiertés égarées.


# - Des fiertés à retrouver! Il faut les rattraper! Des maisons isolées se suivent.. On s'approche des premiers faubourgs de la cité au bord des espaces abandonnés aux rougeoiements du crépuscule. L'horizon est brûlant à droite sur les mamelons montagneux aux environs des terres qui se retirent lentement dans une douce somnolence pour un repos solitaire au tournant de la route communale et des habitations d'une population introuvable. Des lampadaires déversent des flux lumineux sur la chaussée et les enclos interdits au public. Une pause s'installe là à proximité des grilles sur un bout de terre bien éclairé à l'abri des curiosités inattendues. Sans précipitation la vie s'organise à l'approche de la cité. Des milliers d'images , des pensées encore fragiles viennent taquiner la mémoire parmi des certitudes d'une surprenante escapade d'un jour d'été à la fin d'un voyage diurne.

_Coucher_.jpg Le vivant se réfugie à l'abri des grands égarements du monde. Sur leur terre les jeunes chercheurs de l'histoire du pays sont réunis dans une longue traînée d'ombre. Les voilà debout l'un à côté de l'autre dans une patiente attente d'un invité trop distrait. Ils ont les pieds rangés dans leurs baskets, tous passionnés de foot, admirateurs des grands clubs des ligues étrangères.. Hilares ils commentent leurs victoires, leurs défaites avec leur meneur de jeu, entraîneur singulier, spécialiste des événements historiques. Il est apparu par hasard un jour de victoire. Les scènes défilent avec lenteur. Etonnant ! Les clichés se succèdent dans le regard, se bloquent par instants, puis disparaissent de temps en temps au bout de la rue. D'un soir singulier qui affiche tout à coup un certain regret, une courte nostalgie.
- Je n'ai pas oublié. A demain. C'est promis.
L''heure enfilé lentement son costume habituel pour aller se distraire à quelques distances dans des endroits retirés des grandes circulations. Bientôt les clients vont pousser les portes du bar et laisser filer des rêves cachés dans les profondeurs des corps.

Certains s'interrogent encore penchés sur leur destination. Ce soir le professeur d'histoire doit étudier la pensée d'un auteur, ou feuilleter des documents pour préparer ses futures interventions devant ses élèves d'une classe terminale. Ou, très sûrement, seul dans l'antichambre de son appartement , courbé sur sa tablette informatique, ile coach doit être à l'écoute d'une voix lointaine pour imaginer de nouveaux stratèges qui pourront déjouer les ruses adverses. Telle la destinée impitoyable des entraîneurs prestigieux que les admirateurs vénèrent sans aucune hésitation. Ces supputations perturbent la finition d'un soir qui paraît si différent, tellement étrange quand le temps s'immobilise dans les feuillages. Quand les ombres s'allongent sur le trottoir et que toute chose se retire dans leurs espaces nocturnes, les obscurités des sous-bois, les lits interdis des eaux. Très furtivement sans faire de bruit en abandonnant les instants présents pour rejoindre d'autres existences, d'autres certitudes. La certitude du vivant, d'infinies libertés à l'extrême d'inaccessibles paysages.

_Aurore_.jpg - J'ai trouvé des certitudes, de nombreuses certitudes.
La main glisse dans la poche du jean à la recherche d'un objet perdu, tâte le tissu avant de retirer un carnet oublié au fond du pantalon. Les feuilles blanches réapparaissent. L'écriture griffonnée en hâte interpelle la mémoire, un passage sur un monticule déserté, un paysage de feuillages au bord des champs, 'histoire des vies perdues.
Assis sur un tronc j'invente, j'invente le passé sur un tumulus de l'époque gallo-romaine dans un bois de solitude.
C'est angoissant ! Rien que le frémissement de milliers de feuilles. . . . Que suis-je venu faire ici ?

C'était tout juste avant, quelques heures avant. Ici une terre nouvelle resurgit sous un lampadaire, dans une lumière diffuse à l'approche de la cité. ; Les contours se précisent derrière les grilles qu'une pensée rejoint, libérée, sans doute dérangeante et qui vague de ci de là, se distrait, s'égare devant une porte fermée.
- J'ai trouvé des certitudes, de nombreuses certitudes du vivant.
La réflexion s'inscrit sur l'écran, rapide. Une à une les lettres s'enchaînent pour rejoindre une autre humanité à la recherche d'autres vérités, peut-être de nouvelles certitudes.


La route passe, repasse, la même. Elle vient, elle revient sans s'arrêter. Il faut se préparer pour le retour à la normalité, à un semblant de normalité qui s'inscrit dans le lointain. Un doute s'incruste un moment dans le vécu du quotidien qui paraît plus fade à la fin des déambulations surprenantes dans les couloirs du passé. On débuche des sou-sbois comme un animal apeuré. On s'éloigne des rivages du temps pour retrouver l'habituel aspect des choses, des conglomérations plus denses qui réapparaissent dans des lumières diffuses. La route attend. Elle déroule les courbes en suivant la rivière, sans hâte. Tout redevient familiarité, nouvelle accoutumance au temps, à un 'environnement connu, le dos allégé, débarrassé de toutes ces choses qui rejoignent une nuit d'insolence.

Ainsi la route de l'insolence s'inscrit dans le paysage, route de campagne ou bande de bitume posée par des travailleurs inconnus, Elle trace de longs virages dans l'espace à l'orée des prés en fuite vers la rivière, des terres assoupies dans des rêves nocturnes et puis encore ces fermes isolées dans des touffes de verdure,, encore quelques demeures familiales du passé, des immeubles récents à trois étages, la ville et l'arrêt du bus déserté près d'une belle muraille d'un dernier domaine agricole. La cité ! La banalité !

 Alsace crépuscule .jpg

Toutes les réalités humaines se réfugient au pied des remparts proches des champs labourables, l'écoulement des eaux, et, soudain, le mobilier urbain, son café, la boulangerie, l'entrée d'un hôpital ou les murs d'une usine gardée par des rares ouvriers en faction derrière une vitre grillagée qui guettent les derniers passants lâchés vers des terrains de sport ou les institutions européennes posées plus loin dans une douce tranquillité. Sur le boulevard le smartphone s'éclaire.
SALUT - NOTE : 22 Août , 21H30 - DEVANT LA MAIRIE - WANTZENAU
Le prof

Et le passé revient, celui très lointain ou tout proche des heures disparues. Ce soir le futur veille déjà sur le seuil de l'histoire. Mais quoi? C'est la suite de l'aventure. Cest un feuilleton indécis et, peut-être, une nouvelle certitude du temps qui se construit méthodiquement, avec précision, à la conquête d'autres réalités. Celle d'une ville qui s'étale sur les marches de l'histoire, quand des parfums montent des surfaces de l'eau dans un univers de rêves et de réalités que parcourent de traînées dorées, maculées de bleus, de rouges par-dessus des tatouages millénaires;. Celle d'un monument , d'un écrivain allemand nommé GOETHE'' et que le désherbage s'avère nécessaire au pied de la pensée humaine.

Mais silence ! L'heure est aux transformations discrètes. Un jeune s'entraîne sur sa planche à roulettes pour escalader les hauteurs du monument. Il chute sur le trottoir.
- Pas de panique mon gars! Ce qui compte c'est ton souffle.
Il dévisage son passant, surpris, agacé mais décidé.
- WAOUOU ! Tu tripotes avec la philosophie ?
- NON! Je pense ! Je désherbe !


# - Il a dit: tripoter la philosophie ! Etrange ! Trop de légèreté et peut-être avec une outrageuse intention ? Ou une belle plaisanterie d'un moment de détente ? Son intelligence est peut-être aller se fourrer sur une voie plus valeureuse qui mène à l'essentiel pour toucher cet amour de la sagesse humaine blotti dans les profondeurs imprévisibles et conduire à une certitude réconfortante, celle de la conquête de l'invincibilité qui vous tient en équilibre sur une corde raide. Tripoter la philosophie, cette science hasardeuse depuis l'origine de l'humanité ! C'est rechercher sans cesse la certitude comme lui sur une planche à roulettes pour dompter les forces de la pesanteur afin de réussir la figure parfaite qui fait tomber des cris d'admiration, non pour une gloire passagère mais pour une fierté solitaire. Ou . . Voyez ce jeune joueur de football qui trace toutes sortes de formes géométriques avec ses jambes les plus invraisemblables, les plus audacieuses ! Ou encore tel musicien, tel peintre, tel sculpteur, tel artiste, tel artisan, tous ceux, celles qui ne cessent de tripoter les secrets infinis de la vie.

Le soir d'une fin de balade en tâtonnant l'improvisation d'une heureuse liberté ! A la traîne d'une pensée sur les quais allongés dans les lumières où des promeneurs voyagent, présents à l'approche des pontons des péniches ou à l'entrée des bars des heures festives, sans précipitation, sans advertences. A proximité d'une rambarde des joueurs sont assis sur le sol, en tailleurs, les jambes croisées. Ils sont muets, presque immobiles, les yeux fixés sur un jeu d'échec dans un coin d'ombre à côté d'un édicule; ECHEC AU ROI lance un partenaire hilare.
- AHHHH ! C'est fait depuis belle lurette ! Depuis bien longtemps !

Là on tripote d'autres vérités, d'autres histoires; On rit, on s'amuse en se tapant dans les mains pour saluer les événements emportés par la rivière qui charrie toutes sortes d'accidents sous le pont à l'envers sur des moulures d'ombres d'aventures secrètes. L'eau file à côté des fenêtres éclairées dans les ruelles à l'approche de la place GAYOT et les venelles du passé jusqu'aux grilles de fer forgé du TONNELET ROUGE d'où s'écoulent des gaietés déversées sur la chaussée déserte. Le temps emporte ces plaisirs humains et quelques rares soupirs rejetés des vieilles demeures qui ne cessent de saluer le retour d'un temps plus favorable.
Ce soir la pensée gamberge de ci de là. Elle déboule sur un long boulevard dans des jets lumineux de l'éclairage public. Quelques bavardages circulent le long des façades aux portes des appartements. Quelques éclats de rire encore, quelques persiflages d'amis et, dès fois, un flot musical déversé avec précaution sur les terrasses de la nuit, là où s'accrochent les dernières frivolités pour remplir une attente ou d'insoupçonnables fidélités. Le téléphone vibre un instant et annonce une dernière nouvelle.

NOTE. RENDEZ-VOUS POUR LE 22 AOÛT à 21h30 - PLACE DE LA MAIRIE - .WANTZENAU - IMPORTANT.
Les footeux de la Wantzenau


G. K.-Strasbourg le 12/12/ 2019 > > SUITE : Découvrir : Suite IV

_Guillaume_.jpg

Commentaires

1. Le lundi 29 avril 2019, 7:28 par Mésange

N'hésitez pas ! Réagissez!
MERCI !

2. Le samedi 28 mars 2020, 5:19 par 선물옵션

It's going to be ending of mine day, however before finish I am reading this impressive article
to increase my knowledge.

3. Le vendredi 10 avril 2020, 11:41 par 먹튀검증사이트

Thanks for every other informative website.
The place else may just I get that kind of info written in such a
perfect way? I have a venture that I am simply
now operating on, and I've been at the look out for such info.

4. Le mercredi 15 avril 2020, 7:49 par 더킹카지노 주소

Wonderful article! We will be linking to this particularly great
post on our site. Keep up the great writing.

5. Le vendredi 17 avril 2020, 8:58 par 먹튀검증

It's in fact very complicated in this busy life to listen news on Television,
so I only use internet for that purpose, and obtain the latest news.

6. Le dimanche 19 avril 2020, 5:59 par Mésange

THANKS FOR THE COMMENTS;
BEST WISHES FOR YOUR FAMILY, YOUR CITY , YOUR COUNTRY.
MESANGE - STRASBOURG

7. Le mercredi 22 avril 2020, 1:27 par 먹튀사이트

Heya! I know this is kind of off-topic however I needed to ask.
Does building a well-established blog such as yours
take a large amount of work? I am brand new
to blogging however I do write in my diary every day. I'd like to start a blog
so I will be able to share my experience and thoughts online.

Please let me know if you have any kind of recommendations or tips for brand new aspiring bloggers.
Appreciate it!

8. Le jeudi 23 avril 2020, 3:21 par weighted blanket australia

It's going to be finish of mine day, however before finish I am reading this
enormous piece of writing to increase my knowledge.

9. Le vendredi 15 mai 2020, 10:28 par www.seoulspa.vn/

When someone writes an paragraph he/she maintains the plan of a user in his/her mind that
how a user can be aware of it. Thus that's why this article is outstdanding.
Thanks!

10. Le mardi 19 mai 2020, 8:46 par Denver Press Release Distribution Services

I all the time emailed this blog post page to all my friends, since iff like to read it afterward my links will
too.

11. Le samedi 23 mai 2020, 2:42 par http://www.wiki-peps.fr

This is a very lucrative business and many are going to do well using
this type of work. The online jobs offered to people who find themselves willing to work from home are in relation to skills that can vary from basic to advanced IT skills.
This is why a great deal of graduates are still unemployed and searching for
ordinary jobs.

12. Le dimanche 24 mai 2020, 2:06 par รับออกแบบโลโก้

Hi there! Would you mind if I share your blog with my myspace group?
There's a lot of folks that I think would really appreciate
your content. Please let me know. Thank you

13. Le lundi 25 mai 2020, 11:11 par bandwidth generator by TRexTrafficGenerator.com

In order to get website visitors to your site,
it really is highly important for you to definitely adopt some effective
marketing savvy and techniques. You can also
include the URL within the signature you utilize in email or
text messaging, although you ought to truncate it whether it's lengthy.
The more knowledge you have with regards in your prospects, the better you will probably be aware where to
locate these people.

14. Le lundi 25 mai 2020, 11:36 par WFHMarket.com - offline project work from home

There are several different data entry programs on the market but
the most controversial an example may be the non traditional data entry job.
Sitting around saying "what if" all the time will undoubtedly further depress you.
When you're looking for work from home jobs it's rather a little complicated and
you will need much time and patience.

15. Le lundi 25 mai 2020, 11:50 par Best Knife Sharpener

This is the perfect site for everyone who really wants to understand this
topic. You know so much its almost tough to argue with you (not that I personally will need to…HaHa).
You certainly put a brand new spin on a subject that has been written about for years.
Great stuff, just great!

16. Le lundi 25 mai 2020, 12:16 par Leather Tool Belt

This design is incredible! You definitely know how to keep a reader amused.
Between your wit and your videos, I was almost moved to start my own blog (well, almost...HaHa!)
Fantastic job. I really loved what you had to say, and more
than that, how you presented it. Too cool!

17. Le lundi 25 mai 2020, 12:19 par Pro Spy Security Solution

You are so interesting! I do not suppose I've read anything like this before.
So great to discover another person with some original thoughts on this
subject. Really.. thanks for starting this up. This web site is one thing that is needed on the internet, someone with some
originality!

18. Le lundi 25 mai 2020, 12:25 par Best Knife Sharpener

When I originally left a comment I appear to have clicked
on the -Notify me when new comments are added- checkbox and now every time a comment is
added I recieve four emails with the exact same comment.
Is there a way you can remove me from that service?

Kudos!

19. Le lundi 25 mai 2020, 2:54 par Kitchen Bar Stools

Aw, this was an incredibly good post. Spending some time and
actual effort to produce a very good article… but what can I say… I hesitate a lot
and never seem to get nearly anything done.

20. Le lundi 25 mai 2020, 11:27 par tramwaj wodny

I'm amazed, І һave tο admit. Seldom do I come across a blog that's both equally educative and іnteresting, and let
me tell yoս, уοu have hit the nail оn the head.
Thee probpem іs an issue tһat nott enougһ folks are speaking intelligently aboսt.
I amm very haρpy that I fօund tһis in mу hunt fߋr something
relating tߋ tһis.

21. Le lundi 25 mai 2020, 11:34 par software akuntansi

I have to thank you for the efforts you've put in penning this website.
I'm hoping to check out the same high-grade
content by you in the future as well. In truth,
your creative writing abilities has inspired me to get my very own site now ;)

22. Le mardi 26 mai 2020, 12:09 par lamrod.zobli.com

Amazing! Its really amazing article, I have got much clear idea concerning from this article.

23. Le mardi 26 mai 2020, 2:46 par Best Knife Sharpeners

I was curious if you ever thought of changing the layout of your site?
Its very well written; I love what youve got to say.
But maybe you could a little more in the way of content so people could connect with
it better. Youve got an awful lot of text for only having 1 or
2 pictures. Maybe you could space it out better?

24. Le mardi 26 mai 2020, 4:26 par Digital Height Gauge

Hi there, just wanted to tell you, I loved this blog post.
It was funny. Keep on posting!

25. Le mardi 26 mai 2020, 11:10 par source

Nice response in return of this difficulty with firm arguments and explaining the whole thing on the
topic of that.

26. Le mardi 26 mai 2020, 11:24 par damen frisuren sehr kurz

I visit each day a ffew blogs and information sites to read articles oor reviews, except this webb site offers feature based articles.

27. Le mardi 26 mai 2020, 4:14 par visit here

Superb blog! Do you have any hints for aspiring writers?
I'm hoping to start my own site soon but I'm a little lost on everything.

Would you advise starting with a free platform like Wordpress or go for a paid option? There are so many options out
there that I'm completely overwhelmed .. Any ideas? Kudos!

28. Le mardi 26 mai 2020, 5:11 par http://breadknifereviews.simpsite.nl

I absolutely love your blog and find the majority of your post's to be exactly what I'm looking
for. Would you offer guest writers to write content for you?

I wouldn't mind writing a post or elaborating on a lot of the
subjects you write concerning here. Again, awesome weblog!

29. Le mercredi 27 mai 2020, 6:05 par KRUPS KM785D50 Coffee Maker Review

I just could not depart your website before suggesting that I actually enjoyed the usual info an individual provide for your visitors?
Is going to be again often to investigate cross-check new posts

30. Le jeudi 28 mai 2020, 11:11 par Cast Iron Waffle Makes

bookmarked!!, I like your web site!

31. Le vendredi 29 mai 2020, 4:55 par WFHMarket.com - work from home no call center

This is a very lucrative business and several are performing well with this type of
work. Sitting around saying "what if" constantly is only going to
further depress you. This is why lots of graduates are still unemployed and searching for ordinary jobs.

32. Le vendredi 29 mai 2020, 5:37 par Nhật Bản hút khách nhờ những đàn cá Koi bơi trong cống thoát nước

Hello there! Would you mind if I share your blog with my myspace group?
There's a lot of folks that I think would really enjoy your content.
Please let me know. Many thanks

33. Le vendredi 29 mai 2020, 5:39 par nữ streamer xinh đẹp khiến người xem đứng ngồi không yên

Very energetic article, I enjoyed that a lot. Will there be a part
2?

34. Le vendredi 29 mai 2020, 5:39 par Ngắm người đẹp Việt bên cạnh VinFast LUX SA 2.0

Wow that was unusual. I just wrote an extremely long comment but after I clicked submit my
comment didn't appear. Grrrr... well I'm not writing all that over
again. Anyhow, just wanted to say excellent blog!

35. Le vendredi 29 mai 2020, 5:40 par εταιρεια παραγωγης video

Howdy! I could have sworn I’ve been to this blog before but after
browsing through soje of the post I realized it’s new to me.
Nonetheless, I’m definitely delighted I
found it and I’ll be bookmarking and checking back frequently!

36. Le vendredi 29 mai 2020, 5:41 par sleepdream pillow

Very nice post. I just stumbled upon your blog
and wanted to say that I've really enjoyed surfing around your blog posts.

In any case I'll be subscribing to your rss feed and I hope you write again very soon!

37. Le vendredi 29 mai 2020, 5:48 par Abcya 4

This is the perfect web site for anyone who wishes to find
out about this topic. You know so much its almost hard to argue with you (not that I personally would want to…HaHa).
You certainly put a new spin on a topic that's been discussed for years.
Great stuff, just wonderful!

38. Le vendredi 29 mai 2020, 6:06 par silver spring airport taxi

Hello! I've been following your blog for a while
now and finally got the bravery to go ahead and give you a
shout out from Huffman Texas! Just wanted to say keep up the excellent job!

39. Le vendredi 29 mai 2020, 6:08 par “Thà em làm mẹ đơn thân chứ không bao giờ để bố mẹ em chịu nhục”

Hi there to every , as I am genuinely eager of reading this weblog's post to be updated daily.
It includes pleasant data.

40. Le vendredi 29 mai 2020, 7:57 par Phong thủy năm Đinh Dậu: Ngành nào “ăn nên làm ra”?

Whoa! This blog looks just like my old one!
It's on a entirely different subject but it has pretty much the same layout and design. Superb choice of colors!

41. Le vendredi 29 mai 2020, 2:01 par διαφημιση στο ραδιοφωνο τιμες

Hey! This is my first comment hwre so I
just wanted to give a qujck shout out and
say I truly enjoy reading through your articles. Appreciate it!

42. Le vendredi 29 mai 2020, 2:08 par διαφημιστικα θεσσαλονικη

I simply want to input that you have ? good website
?nd I enjoy the design and also artcles ?n it!

43. Le vendredi 29 mai 2020, 2:22 par διαφημιση ραδιοφωνικου σταθμου

What’s up, I wish for to subscribe forr this blog to take most recent updates, so where can i do it please help out.

44. Le vendredi 29 mai 2020, 3:05 par ραδιοφωνικα σποτ

Greetings! Very helpful advice in this particular article!
It’s thhe little changes thast make thee most important
changes. Many thanks for sharing!

45. Le vendredi 29 mai 2020, 5:52 par carpet and tile cleaning

Thiis is the perfect blog for anybody who hopes to find out about
this topic. Yoou definitely put a brand new spiin on a topic which has
been discussed for decades.Wonderful stuff, just excellent!

46. Le vendredi 29 mai 2020, 5:53 par Allie

Pretty! This hass been an extremely wonderful post.Thank yyou for supplying this info.

47. Le vendredi 29 mai 2020, 7:27 par παραγωγη εταιρικου βιντεο

With thanks for sharing your superb website!

48. Le vendredi 29 mai 2020, 9:17 par παραγωγη εταιρικου βιντεο

Way cool! Some very valid points! I appreciate you pewnning this post and
the rest of the website is also really good.

49. Le vendredi 29 mai 2020, 11:10 par my medicare

Great delivery. Great arguments. Keep up the amazing spirit.

50. Le vendredi 29 mai 2020, 11:25 par documentary

Wow, amazing blog layout! How long have you been blogging for?
you made blogging look easy. The overall look of your
web site iis excellent,as well as thee content.

51. Le vendredi 29 mai 2020, 11:27 par εταιρικα βιντεο

Hello everyone, it’s my first visit at this website, and ppiece of writing is genuinely fruitful designed for me, keep up posting such articles or reviews.

52. Le vendredi 29 mai 2020, 11:28 par δημιουργια βιντεο

Hey! This is my first comment here so I just wanted to give a quick shout out and say I
truly enjoy reading through your articles.
Appreciate it!

53. Le vendredi 29 mai 2020, 11:36 par documentary

Witth thanks for sharing your superb website!

54. Le vendredi 29 mai 2020, 11:58 par Randi

Nice post. I was checking continuously this blog and I’m impressed!
Very useful information specially the last part :) I care for such
info a lot. I was looking for thiis particular information for a long time.
Thahk you and best of luck.

55. Le vendredi 29 mai 2020, 11:59 par βιντεο

Withh thanks for sharing your superb website!

56. Le samedi 30 mai 2020, 12:07 par medicare card usa

Hello! I wish to say that this post is awesome, great written and coome with approximately
all importwnt infos. I’d like too look extra posts like this!

)
57. Le samedi 30 mai 2020, 12:10 par how much does medicare cost at age 65

You need to take part in a contest for one of the most useful websites online.
I will recommebd this site!

58. Le samedi 30 mai 2020, 12:14 par Audrea

Great delivery. Great arguments. Keep uup the amazing
spirit.

59. Le samedi 30 mai 2020, 12:17 par who has medicare

Fabulous, what a web site it is! This web site provides useful daata too us, keep it up.

60. Le samedi 30 mai 2020, 12:21 par Health insurance Usa costs

Would ove to perpetually get updated outstanding web blog!

61. Le samedi 30 mai 2020, 12:22 par How much does medicare cost at age 65

What’s up, after reading this awesome post i am as well
delighted to share my experience here with
friends.

62. Le samedi 30 mai 2020, 12:56 par medicare sign up information

Hello! I wish to say that this post is awesome, great written and come
with approximately alll important infos. I’d like to look
extra posts like this! :)

63. Le samedi 30 mai 2020, 1:35 par How much does medicare cost at age 65

Great looking website. Assume you did a great deal of your very own coding.

64. Le samedi 30 mai 2020, 10:41 par Domino Qiu Qiu

Hello it's me, I am also visiting this site
on a regular basis, this web page is genuinely good and the viewers are genuinely sharing pleasant thoughts.

65. Le samedi 30 mai 2020, 10:57 par 메이저사이트

This paragraph will assist the internet viewers for building up new webpage or even a weblog from start to end.

66. Le samedi 30 mai 2020, 11:19 par Best Massage Chair

Fantastic site you have here but I was curious about if you knew of any message boards that
cover the same topics talked about in this article? I'd really like to be a part of community where I
can get feed-back from other knowledgeable people that share the same interest.

If you have any recommendations, please let me know.
Thanks a lot!

67. Le samedi 30 mai 2020, 11:29 par Nora

We stumbled over here by a different page and thought I might check
things out. I like what I see so now i'm following you.
Look forward to finding out about your web page
repeatedly.

68. Le samedi 30 mai 2020, 11:31 par jasagol888.site

I'm not sure where you are getting your information, but great topic.
I needs to spend some time learning more or understanding more.
Thanks for fantastic info I was looking for this information for my mission.

69. Le samedi 30 mai 2020, 11:34 par strona

Appreciating the hard work you put into your website and detailed information you
offer. It's awesome to come across a blog every once in a while that isn't the same outdated rehashed material.
Excellent read! I've bookmarked your site and I'm adding your RSS feeds to my Google account.

70. Le samedi 30 mai 2020, 11:39 par porn

Great article, exactly what I wanted to find.

71. Le samedi 30 mai 2020, 11:42 par Free Lesbian Teen Hd

Have you ever considered about adding a little bit more than just your articles?
I mean, what you say is important and all.

However think about if you added some great visuals or videos to give your posts more, "pop"!
Your content is excellent but with pics and video clips, this blog could undeniably be one of the
very best in its niche. Superb blog!

72. Le samedi 30 mai 2020, 11:44 par Alex Lossev

Your means of describing all in this article is really fastidious, all can easily be aware of it, Thanks a lot.

73. Le samedi 30 mai 2020, 11:49 par 파워볼사이트

Thanks for sharing your thoughts about 파워볼사이트.

Regards

74. Le samedi 30 mai 2020, 11:55 par aadult friend finder

Hurrah, that's what I was searching for, what a data!
present here at this website, thanks admin of this website.

75. Le samedi 30 mai 2020, 11:59 par Newsmax v1.7

Hi there, I enjoy reading all of your post. I like to write
a little comment to support you.

76. Le samedi 30 mai 2020, 12:13 par flightcases

This piece of writing will help the internet people for setting up new
web site or even a blog from start to end.

77. Le samedi 30 mai 2020, 12:36 par Buy followers on Instagram app

I just could not go away your web site prior to suggesting that I really loved the usual info a person provide for your guests?

Is gonna be back often to check out new posts

78. Le samedi 30 mai 2020, 1:53 par adultfrienedfinder app ios

Howdy! Someone in my Facebook group shared this
site with us so I came to give it a look. I'm definitely enjoying the information. I'm bookmarking and
will be tweeting this to my followers! Superb blog and brilliant style and design.

79. Le samedi 30 mai 2020, 1:57 par Claribel

Superb blog you have here but I was curious
if you knew of any forums that cover the same topics discussed here?
I'd really love to be a part of online community where I can get opinions from other experienced people that share the same interest.
If you have any recommendations, please let me know.

Bless you!

80. Le samedi 30 mai 2020, 2:09 par w88

Hi, after reading this amazing paragraph i am also
cheerful to share my know-how here with friends.

81. Le samedi 30 mai 2020, 2:51 par teeth whitening swabs as seen on tv

Fantastic blog! Do youu have any tips and hints for aspiring writers?

I'm planning to start my own website soon but I'm
a little lost on everything. Would you propose starting with a free platform like
Wordpress or goo for a paid option? There are so many choices out there
that I'm completely overwhelmed .. Any recommendations?
Cheers!

82. Le samedi 30 mai 2020, 3:22 par online forex

It's not my first time to pay a quick visit this web page, i am visiting this
website dailly and take nice information from here everyday.

83. Le samedi 30 mai 2020, 3:32 par forex forum

Have you ever thought about creating an e-book or guest authoring on other websites?

I have a blog centered on the same ideas you discuss and would love to have you share some stories/information.
I know my subscribers would value your work. If you are even remotely interested,
feel free to shoot me an e-mail.

84. Le samedi 30 mai 2020, 4:24 par Get 10000 Instagram Views

It's very effortless to find out any topic on web as compared to textbooks, as
I found this article at this web page.

85. Le samedi 30 mai 2020, 6:56 par Buy E-Commerce Dropshipping Websites

Hi thеrе tto all, ttһe contents present at
thiss ѡsƄsite aare really amazing for peopⅼe experience, wеll, keewp up the good work fellows.

86. Le samedi 30 mai 2020, 9:08 par copos de vidro personalizados bh

Howdy! I know this is somewhat off topic but I was wondering if you knew where I could locate
a captcha plugin for my comment form? I'm using the same blog platform as yours and I'm having problems finding one?

Thanks a lot!

87. Le samedi 30 mai 2020, 9:11 par adultfriendfinedr

I'm gone to tell my little brother, that he should also visit
this webpage on regular basis to obtain updated from most up-to-date news update.

88. Le mardi 18 août 2020, 2:37 par lawyer kiev

This website definitely has all the information and facts I needed about
this subject and didn't know who to ask.

89. Le mercredi 19 août 2020, 12:13 par 먹튀검증

Every weekend i used to pay a visit this site, as i wish for enjoyment, since this this web page
conations truly nice funny data too.

90. Le mercredi 19 août 2020, 6:02 par www.belenfc.net

Fantastic goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you're just too great.
I actually like what you have acquired here, really like
what you are stating and the way in which you say it.
You make it enjoyable and you still care for to keep it wise.
I cant wait to read much more from you. This is really a tremendous
website.

91. Le vendredi 21 août 2020, 2:00 par immobilien

Hi are using Wordpress for your blog platform?
I'm new to the blog world but I'm trying to get started and
set up my own. Do you need any html coding knowledge
to make your own blog? Any help would be greatly appreciated!

92. Le samedi 22 août 2020, 7:27 par MARKET NEWS

of course like your website but you have to check the spelling
on several of your posts. Many of them are rife with spelling problems and
I in finding it very troublesome to inform the truth however I'll surely come back again.

93. Le samedi 22 août 2020, 12:28 par face masks

Thanks so much for giving everyone such a terrific
opportunity to check tips from this site. It is usually so pleasant and jam-packed with fun for me personally and my office friends to search your blog
at the very least thrice in a week to learn the new guidance you will have.
Not to mention, I'm also usually fulfilled for the unique
tips and hints you serve. Certain 2 facts on this page are in fact the finest I have ever had.

94. Le samedi 22 août 2020, 7:05 par Mésange

To MARKET NEWS
Thank for your remark!
The posts are written in French language from Strasbourg. Translation into foreign languages does't depend on us. Please report any errors to us. OK ?

95. Le lundi 24 août 2020, 4:01 par pincodem zipcode

Great web site. Lots of helpful information here.
I am sending it to a few friends ans additionally sharing in delicious.

And of course, thank you to your sweat!

96. Le lundi 24 août 2020, 6:20 par 구미출장안마

If some one needs expert view concerning blogging after that i recommend him/her
to go to see this blog, Keep up the pleasant job.

97. Le lundi 24 août 2020, 8:47 par forexfactoryblog.com

For latest information you have to pay a visit world wide web and on internet I found this web site as a finest web site for most recent updates.

98. Le mardi 25 août 2020, 10:43 par Death

Howdy! This is my first visit to your blog! We are a collection of volunteers and
starting a new initiative in a community in the same niche.
Your blog provided us useful information to work
on. You have done a wonderful job!

99. Le jeudi 27 août 2020, 2:36 par Obituary

It's very easy to find out any matter on web as compared to books, as I found this post at this
web page.

100. Le jeudi 27 août 2020, 8:04 par https://www.sportstotosite24.com/

I know this web page gives quality depending posts and other stuff,
is there any other web site which gives these kinds of data in quality?

101. Le jeudi 27 août 2020, 8:09 par 스토24시

Having read this I believed it was extremely enlightening.
I appreciate you spending some time and energy to put this article together.
I once again find myself spending a lot of time both reading and
leaving comments. But so what, it was still worthwhile!

102. Le jeudi 27 août 2020, 9:43 par Cause of Death

Attractive section of content. I just stumbled upon your site
and in accession capital to assert that I get in fact enjoyed account your blog posts.
Anyway I'll be subscribing to your augment and even I achievement you
access consistently quickly.

103. Le vendredi 28 août 2020, 9:01 par Accident

I like the helpful info you provide in your articles.
I'll bookmark your weblog and check again here frequently.

I am quite certain I'll learn many new stuff right here!
Best of luck for the next!

104. Le vendredi 28 août 2020, 7:42 par 유로2020

My partner and I stumbled over here from a different web
address and thought I might check things out. I like what I see so now i
am following you. Look forward to exploring your
web page again.

105. Le vendredi 28 août 2020, 9:37 par 메이저사이트

whoah this blog is excellent i really like reading your articles.
Keep up the great work! You understand, lots of individuals are looking
around for this info, you could help them greatly.

106. Le samedi 29 août 2020, 4:00 par 스포츠토토

I pay a visit everyday some blogs and information sites to read articles or reviews, but this web site gives feature based
writing.

107. Le samedi 29 août 2020, 6:13 par 먹튀검증업체

Hello! I'm at work browsing your blog from my new iphone!

Just wanted to say I love reading your blog and look forward to all your posts!
Carry on the great work!

108. Le dimanche 30 août 2020, 2:17 par Death

Howdy! This is my first visit to your blog!
We are a collection of volunteers and starting
a new initiative in a community in the same niche.
Your blog provided us valuable information to work on. You have done a wonderful job!

109. Le lundi 31 août 2020, 8:53 par 롤경작 라이즈팀

whoah this weblog is wonderful i like studying your posts.
Stay up the good work! You recognize, many persons are
searching round for this information, you can aid them greatly.

110. Le lundi 31 août 2020, 3:45 par alizacoffey67254.wgz.cz

Super post it is surely. We have been awaiting for this info.

111. Le jeudi 3 septembre 2020, 11:08 par 먹튀검증

I do believe all of the concepts you've offered to your post.
They are really convincing and will certainly work. Still,
the posts are very short for novices. Could you please extend them a
little from next time? Thanks for the post.

112. Le vendredi 4 septembre 2020, 5:39 par Death Cause

Do you have a spam problem on this blog; I also am a blogger, and I was wondering
your situation; many of us have developed some nice practices and we are looking to swap methods with
others, be sure to shoot me an email if interested.

113. Le vendredi 4 septembre 2020, 11:42 par discuss

After looking into a handful of the blog posts on your site,
I truly like your way of writing a blog.
I saved as a favorite it to my bookmark webpage list and will be checking back in the near future.

Take a look at my website too and tell me your opinion.

114. Le samedi 5 septembre 2020, 10:41 par lagalaxy911

Way cool! Some very valid points! I appreciate you writing this post and the rest of the website is also really good.

115. Le dimanche 6 septembre 2020, 12:40 par 롤대리업체

Thanks for sharing your info. I really appreciate your
efforts and I will be waiting for your further post thank you once again.

116. Le dimanche 6 septembre 2020, 5:48 par Ethanisupreme Death - Ethanisupreme Dead : Ethan is Supreme Has Reportedly Died From Drug Overdose

I am sure this post has touched all the internet visitors, its really really nice paragraph on building up new
weblog.

117. Le lundi 7 septembre 2020, 7:42 par 벳365코리아

Hello colleagues, how is all, and what you wish for to say concerning this article, in my
view its genuinely amazing in support of me.

118. Le lundi 7 septembre 2020, 10:24 par www.shinagawa-hojinkai.or.jp

It is truly a nice and helpful piece of info. I'm glad that you shared this useful info with us.
Please stay us informed like this. Thanks for sharing.

119. Le mardi 8 septembre 2020, 10:59 par 먹튀사이트검증

I truly love your blog.. Great colors & theme.
Did you create this site yourself? Please
reply back as I'm wanting to create my own personal blog and would like to find out
where you got this from or what the theme is named.
Many thanks!

120. Le mardi 8 septembre 2020, 4:09 par 메이저토토

It's very trouble-free to find out any matter on net as compared to textbooks, as
I found this paragraph at this site.

121. Le jeudi 10 septembre 2020, 7:02 par Sam Parayno

Running out of ideas huh? Yikes. I’d be ashamed if someone caught me with a McDonalds logo on my shorts.

122. Le vendredi 11 septembre 2020, 7:48 par adulfrienfinder

Howdy! I could have sworn I've been to this website
before but after going through a few of the articles I realized it's new to me.
Anyhow, I'm definitely pleased I stumbled upon it and
I'll be book-marking it and checking back frequently!

123. Le dimanche 13 septembre 2020, 6:28 par Tamica Brummer

Hello what an amazine site to behold, thanks

124. Le dimanche 13 septembre 2020, 8:53 par burial

What an amazin and awesome blog, I was just passing by and decided to stop by and say hi and to thank the owner of this blog for an awesome job.

125. Le lundi 14 septembre 2020, 2:09 par Cause of Death

I love it when folks get together and share ideas.
Great site, keep it up!

126. Le mardi 15 septembre 2020, 9:00 par family attorney

If you would like to take a great deal from this post then you have to apply these methods to your won weblog.

127. Le mardi 15 septembre 2020, 10:08 par adultfriend finder login

Yes! Finally someone writes about quotes.

128. Le mardi 15 septembre 2020, 11:53 par Elwood

Outstanding story once again! Thumbs up:)

129. Le mercredi 23 septembre 2020, 4:41 par Death and Obituary

We are a group of volunteers and starting a brand new scheme in our community.

Your web site offered us with helpful info to work on. You've
done a formidable task and our entire community will be grateful
to you.

130. Le jeudi 24 septembre 2020, 8:40 par nigeria igbo praise and worship my battler fighther

This information is invaluable. When can I find out more?

131. Le vendredi 9 octobre 2020, 1:58 par 롤스터디

These are actually wonderful ideas in regarding blogging.
You have touched some good things here. Any way keep up wrinting.

132. Le lundi 12 octobre 2020, 2:43 par 토토사이트

Hmm it seems like your blog ate my first comment (it
was super long) so I guess I'll just sum it up what
I submitted and say, I'm thoroughly enjoying
your blog. I too am an aspiring blog writer but
I'm still new to everything. Do you have any suggestions for inexperienced blog writers?

I'd really appreciate it.

133. Le mardi 13 octobre 2020, 9:14 par Mtpolice24.com

Tremendous issues here. I'm very glad to see your post. Thanks so much
and I'm looking forward to touch you. Will you kindly drop
me a mail?

134. Le jeudi 15 octobre 2020, 6:33 par 먹튀검증업체

I just could not leave your web site prior to suggesting that I actually
enjoyed the usual info an individual provide to your guests?

Is gonna be back steadily to check up on new posts

135. Le samedi 17 octobre 2020, 5:34 par cryptocurrency news

This is very well detailed and practical, thanks. I appreciate how you cover key concepts minus hyperbole. It's useful information and I find you worth a follow.

136. Le samedi 17 octobre 2020, 5:34 par news

You put forward some eloquent ideas-though I am concerned you might be generalizing. I would like to see you add to this, because you are an informative writer and I get immense value from reading your articles.

137. Le samedi 17 octobre 2020, 8:07 par 메이저놀이터

This design is steller! You certainly know how to keep a reader entertained.
Between your wit and your videos, I was almost moved to
start my own blog (well, almost...HaHa!) Excellent
job. I really enjoyed what you had to say, and more than that,
how you presented it. Too cool!

138. Le dimanche 18 octobre 2020, 11:14 par https://makemestfu.net/

We stumbled over here by a different web page and thought I might as well check things out.

I like what I see so i am just following you. Look forward to looking
over your web page repeatedly.

139. Le dimanche 18 octobre 2020, 5:32 par Sadye billige fodboldtrøjer MikelNan

Deena maglie calcio Ajzx
WVDRemon

The swoop is expected to prove a real coup, with Ziyech regarded Sadye billige fodboldtrøjer MikelNan as one of the top playmakers in Europe having shone during his spell at the Johan Cruyff Arena.

The 27-year-old scored six goals and provided 12 assists in 21 appearances for Ajax before the Eredivisie campaign was voided
due to the impact of Augustina magliette calcio MindaStew the coronavirus pandemic.

Ziyech has really enjoyed his four-season stint at Ajax and he's now
sent a classy message to the club as billige Bayern Munchen Drakt he gears up to finally touch down at
Chelsea.
Ziyech's touching post came weeks after he showed another glimpse
of his class by handing over shirts to youngsters at Ajax's Augustina magliette calcio MindaStew training ground.

Chelsea, who last won the top-flight title under Antonio Conte in 2017, will also welcome Timo Werner to
town this summer.
And they are in the market for a number of high-profile Skookum Charters signings
as they seek to build a team capable of contending for top honours once again.
Express Sport understands Lampard is eager to recruit Kai Havertz,
with the Bayer Leverkusen midfielder often compared to the manager's former
Chelsea team-mate Michael Ballack.
\r

\r

\r
RoyLslovt billige fodboldtrøjer LolaRpcpi
MarcyMerr Barcelona Fotballdrakter Barn BrookCouv
HenryFish Argentiina Paita OllieAuge

140. Le dimanche 18 octobre 2020, 8:25 par news now

Totally- we better not ignore inequality any more. But..

141. Le dimanche 18 octobre 2020, 8:26 par news now

This is very well explained and helpful, thankyou. I appreciate how you cover points without waffling on. It's great insight and I find you worth sharing.

142. Le mardi 20 octobre 2020, 5:43 par Isaac

Appreciate the recommendation. Will try it out.

143. Le dimanche 25 octobre 2020, 6:26 par cause of death of famous celebrities

Fabulous, what a web site it is! This web site gives helpful data to us,
keep it up.

144. Le dimanche 25 octobre 2020, 7:02 par cause of death facebook

I have learn some excellent stuff here. Definitely price
bookmarking for revisiting. I surprise how much effort
you place to create this kind of wonderful informative website.

145. Le dimanche 25 octobre 2020, 8:55 par leading cause of death in us

I don't know whether it's just me or if everybody else encountering problems with your website.

It seems like some of the text on your posts are running off the screen. Can somebody else please provide
feedback and let me know if this is happening to
them as well? This may be a issue with my internet browser because I've had this happen before.
Thank you

146. Le dimanche 25 octobre 2020, 9:29 par obituary 訃聞

Your means of telling all in this paragraph is truly fastidious,
all be able to without difficulty understand it,
Thanks a lot.

147. Le lundi 26 octobre 2020, 6:09 par Deaths due to the Chernobyl disaster

Wonderful goods from you, man. I've understand your stuff previous to and you're just too magnificent.

I really like what you have acquired here, really like
what you are stating and the way in which you
say it. You make it enjoyable and you still care for to keep it sensible.
I cant wait to read much more from you. This is actually a tremendous website.

148. Le lundi 26 octobre 2020, 7:03 par cause of death facebook

I every time emailed this webpage post page to all my contacts, since if like
to read it then my links will too.

149. Le mardi 27 octobre 2020, 8:21 par sboarena

There are countless of people which are trying to find
profitable sport betting picks everyday and some of these generate losses plus some of which win money.
If 2 percent are able to do it, so can another 98 percent when they perform same
things. Without any doubt, BJ "The Prodigy" Penn is the very best 155 pound in the world.

150. Le mardi 27 octobre 2020, 11:47 par dead sea scrolls

you are truly a just right webmaster. The web
site loading speed is incredible. It sort of feels that
you are doing any distinctive trick. Moreover,
The contents are masterpiece. you've done
a excellent process on this topic!

151. Le mercredi 28 octobre 2020, 12:43 par 사설토토먹튀

Outstanding story there. What happened after? Good luck!

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet