QU'Allah bénisse la France; - Abd Al MaliK.

QU'ALLAH BENISSE LA FRANCE - FILM D"ABD AL MALIK.
Réalisateur, rappeur > > CATEGORIES - Jeunesse Musique ( Colonne à gauche )


Neuhof_Film_Malik_.jpg

# - VRAIMENT ! Vraiment, quelle impertinence doivent se dire les habitants de cette ville en France, en Europe. N'est-il pas vrai que la sortie en salle du film d'ABD AL MALIK au mois de janvier 2015 peut paraître comme une réelle provocation, une inacceptable impertinence alors que le sang des morts coulait sur le parquet d'un journal parisien. Le 7 janvier 2015 des journalistes abattus froidement par des fanatiques islamistes gisaient sur le sol sans vie. Horreur et stupéfaction dans le monde! Un moment mal choisi par les producteurs du film QU'ALLAH BENISSE LA FRANCE. Une malheureuse fatalité !

OH, TRISTESSE, devait s'écrier l'artiste ABD AL MALIK, né Régis Fayette-Mikano, fils d'un haut fonctionnaire du Congo. En 1981 il est venu s'installer dans le quartier du NEUHOF à Strasbourg avec sa mère séparée de son mari. Son film voulait être un hommage à tous ces gens qui y vivaient et qu'on ne voit pas. Son appel se voulait pacifique, une invitation à la tolérance, à l'universalité. Un cri de souffrance aussi sur le chemin initiatique d'un jeune Black rattrapé très tôt par la délinquance, d'un jeune catholique de l'école libre, vendeur de drogue pour aider sa famille, mais toujours à la recherche de l'inexplicable voix intérieure qui le conduit à l'Islam de la confrérie soufi présente au Maroc; Régis Fayette-Mikano quitte sa royauté de souffrance en 1999 et devient MALIK, le jeune - roi - d'un parcours hors du commun que suit avec sincérité et justesse le jeune acteur MARC ZINGA. Qu'Allah bénisse la France ! La France, ce pays qu'il aime, sa banlieue de STRASBOURG qu'il n'a jamais oubliée. - Quand j'étais gamin, la cité était mon univers et je trouvais cela beau. Pour moi l'esthétique reste important.-

Film_Malik_actrice_.jpgChez abd Al Malik aucune provocation, aucune insolence. Mais plutôt un cri affaibli, la voix d'une espérance de quelqu'un qui se penche vers sa vérité intérieure aidé dans son parcours par sa mère, ses professeurs de l'école libre Sainte Anne et de l'Université de Strasbourg. Toujours il recherche cette universalité de l'être, cet ailleurs, ce bonheur qu'accompagne le regard de SABRINA OUAZANI hors de sa banlieue, vers les quartiers où commence le monde de l'argent et du tourisme. La cité s'éloigne, rejoint l'oubli à la frontière de l'insoutenable réalité, l'impertinence du réel qui abandonne une jeunesse aux abois au milieu d'un incroyable chaos urbanistique, au carrefour d'un périmètre sans issus. Là, TOUT RESTE A FAIRE !


Film_Malik_acteur_.jpgLà, où doit se réinscrire une plus grande ambition humaine dans un Projet reconduit autour d'un étonnement scénique fort, capable de soulever les coeurs. Ce parcours est long, encore très long. Il nécessite cette intelligence humaine qui peut s'inspirer de la pensée d'un Maître génial du début de notre ère. Il s'adressait avec impertinence aux docteurs des lois.
- Malheur à vous, docteurs de la Loi. Vous chargez les hommes de fardeaux encombrants à porter, et, vous-mêmes, vous n'y mettez pas le doigt.

Pour ABD AL MALIK ce mystérieux Maître doit retrouver une place singulière dans l'espace de sa mémoire.



G;K; - STRASBOURG le 23 janvier 2015

Demain_.jpg

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet