M-POKORA

LA CITE CELEBRE SON ARTISTE.

Chanteur_M.Pokora_.jpg

Il est présence de son temps, coeur qui bat sur les boulevards de sa jeunesse,
La Vie de sa cité qu'il entraîne plus loin dans la mouvance de ses mélodies.

Matthieu POKORA a été honoré par la Cité de STRASBOURG le 12/2/014

Dans les jardins de Matthieu POKORA TOTA.

la villeNext to you! Next to you! NEXT TO YOU!
Encore Chris Brown! A présent peux-tu écouter une autre voix, te pencher au-dessus d'autres flots musicaux? Là une voix monte. C'est par là, par les ruelles escarpées de la cité en effleurant les portes fermées, sous les enseignes des artisans. Par là! Plus loin en sortant de l'île du passé, plus loin que les maisons à colombages, les tours sculptées,, cartes postales périmées.. Marcher au-delà, aller dans l'intimité des rues jusqu'aux portes de la ville munis simplement de quelques indications griffonnées sur des bouts de papier logés au fond d'une poche creuse. Trouver le chanteur d'une ballade joyeuse. Va par là, le long des murs tranquilles. Nous reviendrons plus tard dans cette cité de Strasbourg. Mais, s'il-te-plaît, arrête un moment ton portable, cette mélodie envahissante, magnifique!
Next to you! Next to you!
Allons filons! Allons ailleurs, plus loin pour approcher le chanteur de la cité!

rue

Le papier est bien fripé, l'écriture difficile d'un mot intraduisible pour des étrangers non initiés. HOHBERG, High Mountain, banlieue ouest de Strasbourg qui traîne tout en longueur le chant populaire des rues tourmentées à l'approche d'une l'école élémentaire. Une pancarte est bien visible: Rue Olivius Naso, écrivain romain, époque de l'Empereur Auguste. Surprenant, cet exemple littéraire de la poésie érotique présentée aux jeunes enfants de la ville de Strasbourg!
L'ART D'AIMER sur le chemin d'école du très jeune Matthieu TOTA. Oh, la, la! Déjà là cet Objet du désir à l'initiative de nos chers pédagogues, d'élus sans doute ignares des célébrités littéraires de l'empire romain.
" Ecoute moi maman! Maman je sais que t'as pas toujours été fière de moi!"
Mais à qui la faute? Aux élus polyvalents, aux pédagogues romains, aux parents, au termps qui dérape?


Pas de réponses! L'être préfère trop souvent le silence des mots! Pas d'indications sur le papier déplié qui ne laisse apparaître que quelques signes clairs pour une nouvelle destination, le collège Paul-Emile Victor du faubourg de Mundolsheim à quelques kilomètres du Hohberg.

danseurRencontre inattendue d'un jeune adolescent avec l'explorateur célèbre des régions polaires et des populations Inuits. Est-ce le temps de la décision pour Matthieu TOTA?
Tu sais aujourd'hui j'ai trouvé ma voie.
Une belle voie: devenir l'explorateur des espaces de l'âme humaine, de leurs peines, de leurs joies, de leurs désirs en oubliant les attentes répétées d'un coach-père du football professionnel, d'une mère angoissée, d'une grand-mère éloignée sur des terres polonaises..
Moments d'incertitudes, de folies passagères! Moments de ruptures, de souffrances!

Souvent je rentrais de l'école et je te voyais pleurer
J'ai bien vu que tu n'as jamais été une femme comblée.



Et il abandonna les pelouses du stade de football, les études trop contraignantes. Il s'enferma dans sa chambre la tête plongée dans les mélodies américaines, anglaises ou françaises. Décidé, solitaire mais volontaire, rageur, il se mit à monter les marches en hiver 2002 avant de tenter l'aventure. Encore quelques indications rapides sur des papiers oubliés au fond de la poche: Popstars 2003; albums 2004, 2006, 2008, 2010; pop, RnB, trophée Eska Music Awards en Pologne.

la ville L'explorateur s'en va à la recherche de l'inconnu loin des terrains de foot. S'affirmer! S'exprimer autrement! Etre soi! Etre moi, le moi des tatouages multiples sur un corps d'athlète.
Etre moi en chantant, en dansant un gros coeur reconnaissant aux parents, à une grand-mère polonaise éloignée, à la maman décédée, et, peut-être aussi, à une enseignante avisée de l'école libre St Anne de Strasbourg.
Plus rien ne semble manquer à Matthieu Pokora. Une belle histoire peut commencer pour un véritable artiste laissant couler sa voix chaude et lancinante. Va, c'est par là le retour dans cette ruelle de la cité. Par là pour une ballade rythmée dans l'ombre du soleil en rasant lentement l'histoire humaine.


Strasbourg le 7 avril 2011 - G.Kautzmann.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet