Président Barack Obama.



Ma Prof d'Anglais a invité le Président Barack OBAMA.

 Barack Obama .jpg



Le récit s'enracine dans la réalité de la terre d'Alsace..

Pour respecter l'anonymat des personnes le nom du collège et de la prof d'anglais ne sont pas cités. Le prénom de la jeune collégienne est un pseudonyme.










UN SOUVENIR D'ÉCOLE

 Alsace Pépinou .jpg


En ce mois de décembre, l'Alsace veillait sur le seuil de ses festivités. Un soir, quand les ombres terrestres s'étalaient largement au-dessus de la campagne et prenaient possession, très lentement, des ruelles désertées de la cité jusqu'au fond des jardins retirés dans une paix hivernale. L'heure savourait un long moment cette solitude secrète et paisible qui venait se confier devant la fenêtre de la chambre que le temps halait avec douceur dans un flot musical d'un adagio reposant. L'Alsace veillait patiemment dans la continuité de son histoire. Et Célina échappée de ses horaires d'école s'embarquait dans son bateau de plaisance légèrement à la dérive au bout d'une journée scolaire. Elle voyait au loin des paysages inconnus et inaccessibles. Bien trop loin d'ici! Elle souriait dans son espace familier qu'envahissaient de toutes parts les posters géants de ses pop-stars américains. Visiblement elle plongeait dans un bonheur ineffable en route pour un voyage mélodique d'un allegro composé avec ses doigts qui glissaient sur sa flûte de collégienne.

 Arbres en hiver Alsace .jpg - Dis donc! Tu as l'air bien joyeux ce soir! Les fêtes qui approchent? Ou des bonnes nouvelles des trois stars Jonas des Etats Unis?
Elle se taisait, apprivoisait avec difficulté son sourire. Puis poursuivait sa promenade joyeuse sur un air rapide et juvénile de ses favoris américains, NICK, JOE et KEVIN pour lesquels elle ressentait visiblement une sympathie fraternelle, vraiment fraternelle. A ce moment une note s'égarait de ses doigts fébriles, le temps de changer sa partition.
- " Tu ne pourrais pas m'apporter une belle carte de voeux? Notre prof d'anglais a décidé d'envoyer nos voeux au Président Barack Obama des Etats Unis! "
Elle me regardait, hésitait une longue minute avant d'ajouter quelques mots étalés très précieusement dans la douceur de l'atmosphère.
- " Notre prof veut aussi l'inviter à nous rendre visite quand il viendra à Strasbourg au début du mois d'avril. "

Chaque trait du visage de Célina devenait une suite joyeuse qui s'écoulait autour d'elle. Elle resplendissait réfugiée dans une fierté palpable qui laissait la place à une composition nouvelle, toujours plus rapide, toujours plus belle. Le corps de l'instrument vibrait très loin au-dessus des réalités tangibles.

- " Remarquable ta prof d'anglais! Vraiment géniale! Il est vrai que le Président OBAMA ne cesse de répéter combien l'école reste importante pour tous les jeunes. Une meilleure école pour tous! Sans doute se souvient-il de sa scolarité à Djakarta en Indonésie quand il avait 6 ans en 1967. Sans doute ne peut-il oublier sa jeunesse à Honolulu dans l'Etat d'Hawaï encouragé par sa mère et sa grand-mère Madelyn. Puis les grandes Universités de New York, de Chicago. Un très bel itinéraire d'étudiant bosseur, intelligent!
Mais tu dois savoir que Barack OBAMA viendra à Strasbourg pour participer à une grande parade de généraux, de présidents, de personnalités des pays de l'Atlantique Nord, d'Allemagne et des bords de la Méditerrannée. Au son d'une symphonie héroïque ils fêteront ensemble 60 ans de travail en commun pour la défense de leurs pays. Il sera bien obligé de rejoindre le grand orchestre même s'il reconnaît, j'en suis sûr, que l'histoire du monde a changé et que les ennemis ......."

 Chanteurs US 020 .jpg

D'accord! D'accord!
Tout à coup le petit chien enroulé dans sa fourrure blanche se mit à clabauder plusieurs fois. Célina suivait de moins en moins, peu concernée encore par ces questions de défense militaire. Elle baissait légèrement la tête avant de rebondir avec une nouvelle chanson de ses stars américains.
- Mais qui sait, Célina! Qui sait! Le temps lui manquera très certainement pour aller jusqu'à Bischwiller, chez nous en Alsace, et retrouver quelques traces de ses ancêtres maternels, de Christian Gutknecht et Maria Magdeléna. C'était il y a lontemps au début du 18e siècle.
S'esquiver quelques instants pour frapper à votre porte, se mettre devant vous et vous dire que l'ennemi véritable du monde c'est l'ignorance, l'esclavage de la pensée humaine, l'emprisonnement de la réflexion.? Vous dire en quelques mots que la connaissance c'est pouvoir changer le monde ? Vraiment ce serait étonnant, magnifique, un boum fantastique! Et Strasbourg retrouverait la résonance de son message historique.


 Etude .jpg La chambre reposait dans les espaces grandioses d'une nuit hivernale au-dessus de la plaine d'Alsace. Les rythmes du pop rock, plus rapides, encore plus gais, débordaient des choses alignées dans le regard de Célina et s'écoulaient vers la plaine. Un chant, une mélodie sur le rivage du fleuve intarissable de la jeunesse des musiciens européens, américains, africains.

- " Qui sait? Qui sait? La surprise peut surgir d'un moment inattendu comme au Canada quand le Président OBAMA avait demandé à son chauffeur de changer de direction et de s'arrêter devant une pâtisserie. Il était rentré sans hésitation dans le magasin pour acheter un gâteau souvenir pour ses deux filles Sasha et Malia Ann.
Alors qui sait? Vous feriez bien de préparer quatre grands kugelhopfs accompagnés d'un message qui te tient tellement à coeur:

S'il vous plaît Monsieur le Président OBAMA aidez-nous à faire venir à Strasbourg le groupe américain Jonas Brothers pour un concert exceptionnel avec des artistes européens, français afin de célébrer la Paix dans le Monde.

Célina riait, riait à l'écoute des accords merveilleux d'un Hymne à la Terre.


G. K. - Texte remis à jour le 16/06/020