samedi 20 février 2021

ACCUEIL

SORTIR DES BULLES.


LAISSONS CREVER LES BULLES ET ÉCLATER NOS INTELLIGENCES!

 Concert et bulles .jpg Concert - Oklahoma, US -Janvier 2021

Les liens pour les commentaires sont ouverts jusqu'au 24/02/021 ( 24h )
Merci d'éviter les messages-miroirs pour des publicités.

COMMENTAIRES

CREVONS LES BULLES - Réponses en français
Voir > > CATEGORIES - Action Projets ` ( Colonne à gauche)

 Commentaires .jpgPremière bulle. - Vos gentils commentaires en anglais.
Awesome - Wonderful - Stuff in quality - Remarkable . .

Merci! Mais cela peut étonner sur Internet réputé pour transmettre des messages de haine, des mensonges. Ne faut-il pas se méfier de telles amabilités? Peut-être est-ce une erreur?
" Partez du principe que l'autre vous veut du bien " .
(Livre récent: Rutger BREGMAN : HUMANITÉ Histoire Optimiste.)

Deuxième bulle - La souscription.
I will be subscribing .

NON! Le site ne veut pas être un magazine avec une publication très régulière. Gardons tout le temps pour la réflexion.

Troisième bulle - Argent.
May you be rich and help other.

RICHE? Non! Trop lourd à porter! Depuis quelques années d'existence 5 Euros ont été offerts pour l'organisation du site. Un record ? Mais les objectifs de la charte restent!
( Voir dans CATEGORIES - Action Projets)

AIDER LES AUTRES? Oui! Très certainement car une réelle démocratie commence par la Connaissance et l'Action. Nous sommes encore très loin d'une telle évolution. .

Suite des commentaires à partir du 5/03/021.

LES KAUNAUL-WAUCKES

LES KAUNAUL- WAUCKES - SUR LA ROUTE DE LA DEMOCRATIE ?

RECIT > > > CATEGORIES - Rencontres à Strasbourg > ( Colonne à gauche )
RAPPEL > > CATEGORIES - Enseignement < ( Ecole et Démocratie )

EN PENSÉE AVEC TOUS CEUX QUI SONT VICTIMES AUJOUR'HUI DES DICTATURES OU DE LA TYRANNIE EN EUROPE ET DANS LE MONDE;

 Allemagne Le mur tombe .jpg Photo; Chute du Mur dr Berlin: 9 novembre 1989

II - LE RETOUR - ( SUITE 7 )

# - Dis donc, Sylvain avait l'air préoccupé . . Tu ne trouves pas ?
- Tu as raison. Soucieux, oui! Triste! , ajouta Mystère .
- Regarde, il arrive chez lui. Je crois que nous devrions l'appeler et l'inviter à une sortie de footing. Tu ne crois pas ?

Oui, ce jour le temps flânait sur le balcon. Ils cherchaient, à deux, la compréhension de la vie , patiemment, la forme des choses vivantes et inertes, les yeux tournés de temps en temps vers le ciel, là-haut sur le promontoire de l'immeuble. C'était le jour d'une attente prolongée en quête d'une venue qui tardait à se monter le long d'une plaine d'un temps plaisant livré à quelques réflexions sérieuses et des amusements décontractés par-dessus la cité. Entre les plates-bandes colorées les pensées fuyaient plus loin, s'aventuraient ailleurs le long de l'artère.
Il était là, tout à coup, ce samedi après-midi sorti du four de ses parents, oui bien cuit, un gros sac sur le dos et le sourire frais posé sur son visage. Là, devant la porte en faisant un petit geste décontracté, puis un petit pas. . Il déballait avec précaution un objet emballé dans un papier blanc.

 A l'arrêt .jpg - Pour toi, Mystère! C'est pour toi!
C'était un prisme droit ciselé à multiples faces recouvertes d'une brillance opale. Un bel objet d'une apparence précieuse d'environ 40 cm de hauteur auquel il ajoutait un bois de chêne très légèrement incurvé muni de garnitures de cuir bien adaptées.
- Mystère, ce tabouret est pour toi! Regarde, c'est pour toi!
Une attente impalpable restait suspendue aux abords du balcon dans l'étendue d'un étonnement pénétrant. Quelques instants seulement avant un déferlement de fortes émotions et de longues embrassades.
- Génial! Vraiment génial!
- Tu sais, nous l'avons créé au lycée dans notre atelier de travail avec l'aide de copains allemands.
Et le temps changea, l'heure n'avait plus les mêmes couleurs, plus éclatantes maintenant, le jour se mit à laisser couler une belle musique pop d'une imagination fantastique. Toutes choses se paraient d'éblouissements dans un palais de réconforts, de contentements délurés, d'échanges instantanés d'un langage clair qui s'était emparé des regards brillants, ceux d'êtres libres et heureux qui s'amusaient sur des chemins réinventés.

- Fantastique! Tu nous épates, Sylvain.
- On fête ça. Ce soir je vous invite à faire un petit tour au resto, à la Sandkischt, un endroit super, non loin d'ici. , lança Mystère en riant.
Tout un univers magnifique rempli de rires, d'amusements spontanés, de coeurs aimants sur une péniche suspendue quelque part dans les hauteurs au bout d'une tendre dérision. Un incroyable bateau de folies immobile dans les éclats du soleil qui se mit à tanguer, lourdement chargé d'un invraisemblable bric-à-brac, de fleurs de géranium, d'oriflammes du passé et d'objets divers d'un voyage arrimé trop tôt aux portes des désirs illimités. Allez on file ! Mais vers quelle destination? Une recommandation subite s'échappa de la cabine du capitaine. Elle annonçait un changement de cap.
- D'abord mes amis, filons! Une petite heure de jogging nous fera du bien.

Spontanément l'équipe se présenta devant la porte de l'appartement en tenues légères et colorées. Tous les trois au départ d'une épreuve plaisante trempée dans les éclats brûlants d'un collant rouge et d'un maillot blanc collés à la peau de Mystère. Merveilleux bouquet de pivoines parfumées en fuite dans les couloirs de l'immeuble, ici près d'une locataire étonnée, plus loin en face de l'intolérance éclaboussée par tant de pertinences qui s'échappaient d'une foulée rythmée, de plus en plus régulière derrière Sylvain. Les amis s'en allaient sillonner les parterres de fleurs aux abords des pierres de l'histoire, les allées sous les arbres centenaires et les chemins de halage à l'approche des péniches amarrées à l'entrée des écluses sans activités. Plus loin ils avançaient vers la porte d'une large entrée très surveillée sous le claquement d'une multitude de drapeaux.
- Oh putain! Où sommes nous? , s'écria tout à coup Sylvain.

 Jogging au canal .jpg Et Mystère vit le regard éclatant du jeune banlieusard qui redécouvrait là un plan caché de sa cité loin des turbulences de son monde connu.
- Je rêve! Je débarque! Une grande tour au milieu des eaux! pas loin des cabanes de jardin derrière les grillages, des hangars près d'une cité ouvrière. Et puis des terrains de sport derrière nous, une piscine et personne à l'entrée de ce grand palais moderne. Personne!

Immobile on écouta l'explication de Mystère.
- C'est là notre démocratie européenne. Si loin du rêve de la Grèce antique, des marchés populaires d'Athènes au pied de l'Acropole d'une population grouillante qui décidait de l'avenir de leur cité dans l'arène des tribus du pays sur le rocher de La Pnyx. Si loin! Bien sûr, il y avait alors beaucoup de serviteurs esclaves, ceux qui avaient perdu leurs droits civiques pour s'être endettés. Nous en parlerons! Peut-être ce soir?
- Cela veut dire qu'aujourd'hui, maintenant à notre époque, beaucoup de gens restent des citoyens esclaves? Notre démocratie est une civilisation d'esclaves ?
'- On en reparlera Sylvain. C'est promis! , insista Mystère .

Mais Sylvain reprenait ses pensées lentement.
- Oui, aujourd'hui encore nous connaissons une forme d'esclavage. Je vois toujours mon père travailler comme un fou pour pouvoir rembourser ses prêts à la banque après l'achat de la boulangerie. Il lui restait très peu de temps pour se distraire, souvent désespéré à trimer pour nous, pour pouvoir nous nourrir, encourager les études pour un meilleur avenir. C'était dès fois très dur.
Alors, l'oeil posé sur un petit nuage blanc, Sylvain s'allongeait sur la pelouse, un brin d'herbe dans la bouche qu'il mâchait avec douceur. Il entendait sans bouger une voix féminine chargée de tendresse.
- On en reparlera Sylvain , c'est sûr! Il faut remplir le vide qui est devant nous. Il faut faire parler les silences. Notre monde est trop frileux et notre princesse du Liban, l'Europe, s'ennuie sur une pelouse déserte. Tu ne trouves pas ?
Et Sylvain eut un sourire qui planait au-dessus de lui.

G. Kautzmann - Strasbourg le 15/02/021 > > A SUIVRE : Le 30/02/021

 Au canal .jpg

Le sel de la terre - Récit complet.



LE SEL DE LA TERRE - HISTOIRE DE L'EUROPE.
Récit historique > > CATEGORIE - Rencontres à Strasbourg ( Colonne à gauche )


 Art Drusenheim .jpg HIER - AUJOURD'HUI


Rncontre avec l'Histoire de l'Europe.


La France - L'Allemagne -L'Europe


Sur les chemins d'Alsace



Au voisinage du Rhin.





Drusenheim ( France )
L'Art dans la rue

Musée PASO






Commentaires : 857 commentaires retenus au 1/ 01/021

Le Petit Prince de la cité.


L'AVIATEUR ET LE PETIT PRINCE - STRASBOURG.
Récit > > CATEGORIES - Rencontres à Strasbourg - (Colonne à gauche)


_ _ _ _ _ _ _ L'HISTOIRE DE L'AVIATION POUR UN PARTAGE D'HUMANITÉ, _ _ _ _


 Antoine l'ecrivain .jpg C'était en 1921. Il venait de sa cité de Saint-Exupéry du sud de la France.

Aujourd'hui il reste une vieille photo dans un tiroir.

Antoine de Saint-Exupéry se passionnait pour les engins volants qu'il trouva sur le terrain du Polygone à Strasbourg.

Sans hésiter il passa son brevet de pilote avant de s'envoler beaucoup plus loin pour ramener le courrier à des copains isolés dans le monde.


AVIATEUR - ECRIVAIN
Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry voyage encore dans le monde

JE DÉCOUVRE ET JE LIS

Sport Voile

LE VENDEE GLOBE 2020-2021


 Arrivée de Charlie Dalin .jpg Arrivée de Charlie DALIN le 27/01/021

On attendait des marins à bout de force! On trouve des sourires, des joies contenues, des visages sereins, des bonheurs de grands champions. Ils avancent dans l'histoire de l'humanité:
Jean le CAM, Charlie DALIN, Yannick BESTHAVEN,, Boris HERMANN, Clarisse CRÉMER, Louis BURTON et les autres participants,

N'est-ce pas le moment d'évoquer la grandeur de l'être humain celle des sportifs, artistes, chercheurs, travailleurs de toute la terre, du présent, du passé, et de citer cette réflexion d'AUGUSTIN d'HIPPONE , IVe siècle du temps romain. ( Algérie)
i
Tels je me représente pour le moment reptiles et bêtes volantes. . . Ainsi donc ce n'est pas la haute mer mais c'est la terre séparée de la salure des eaux qui en ton Verbe ( Celui de la Création!) mis au jour non pas des âmes vivantes à l'état reptile, ni des bêtes volantes, mais l'âme en pleine VIE.


 Arrivee Boris Hermann .jpg Arrivée de Boris HERMANN le 28/01/021

LA CONNAISSANCE POUR TOUS

LE BIEN DE TOUS.

 Achard Ecole ;jpg.jpg
LES INTELLIGENCES
Les intelligences de tous pour éclairer le monde.



LES CONNAISSANCES
Les connaissances de tous pour comprendre le monde.



S'INFORMER



COMPRENDRE



AGIR POUR LE MONDE.



''STRASBOURG, le 30/01/021'

LIRE UN JOUR D'ETE - AUGUSTIN

LE DÉLINQUANT À LA RECHERCHE DE SON DIEU - AUGUSTIN LE MAGHREBIN
Les auteurs > > CATEGORIES - Bibliothèque Livres ( Colonne à gauche )


 Au monde des Berbères .jpg Photo : Les Imazighen - Algérie

III - HIER - AUJOURD'HUI > > LA TERRE - LES AUTRES.

# - Ce fut hier. C'est aujourd'hui quand, fou de la vie, on embarque inconscient sur des voies inconnues, hostiles. Alors on peut trébucher, tomber, se noyer souvent. Se relever courageusement! et repartir au départ d'une renaissance. AUGUSTIN d'Hippone n'a pu éviter toutes ces turbulences du monde, ces désarrois d'un être jeté aux inconsistances, aux inconvenances, aux jouissances de la vie. Pauvre de moi! J'en avais déjà plein les oreilles , répétait-il souvent. Quelle vie débile!

Tout a commencé avec les obligations scolaires, garçon incapable d'instruction, infatué dans le premier feu de mon sectarisme ,disait-on. C'étaient déjà les premières interrogations, les nombreuses oppositions d'une enfance rebelle, insensible aux cours d'éloquence visant aux joies de la vanité humaine, ou aux cours de théâtre qui laissent fleurir de misérables insanités. Son esprit voguait déjà ailleurs, embarqué dans une curiosité folle des choses de la vie, passionné des récits de Cicéron.
La lecture de l'Hortensius de Cicéron m'excitait à l'étude de la sagesse.

A partir de ce moment, dans sa vingtième année, AUGUSTIN se mit à repenser son monde, à s'interroger sur la création de l'univers, à débattre avec ses concitoyens. La recherche de la connaissance devint sa passion. Les ténèbres de l'ignorance recouvraient la terre. Dieu a donné à l'homme la science , affirmait-il. Et il resta toute sa vie un chercheur de la vérité humaine, de l'univers, un pourfendeur des images simplistes des idéologues de son temps. Ces images qui nous suivent encore et qui nous aveuglent comme au temps des Césars.

DÉTRUIRE CES IMAGES RIDICULES! Celles des manichéens et leurs filandreux contes en l'air, Faustus un fameux engin du diable , un homme très au courant des hauts enseignements et versé comme pas un dans les disciplines libérales. Mais de quoi s'agissait-il vraiment ?
" Je croyais aussi, en conséquence, que le mal est une substance de même sorte ( que le bien ) qui a son bloc à elle, sombre en soit épais ( terre , disaient les manichéens ) , soit ténu et subtil , comme une matière aérienne , qu'ils imaginaient se faufilant à travers cette terre. "
Complètement dingue, dirions nous! Pourtant n'opposons nous pas, encore aujourd'hui le mal au bien, le vrai au faux, la vérité c'est nous, le faux ce sont les autres ?

DÉTRUIRE TOUTES CES FACILITÉS ! Sans doute avec beaucoup de difficultés même pour AUGUSTIN qui reconnaissait toutes ses faiblesses, son goût pour l'astrologie..
" Pour le moment toutefois ni lui ni mon ami préféré Nébridius, un garçon très bon et très chaste , qui raillait toutes ces pratiques divinatoires, ne purent me persuader de jeter le tout par-dessus bord."
Mais il insistait encore et toujours sur le chemin qui devait le conduire plus loin, toujours plus loin, soulever la voûte du ciel avec ses étoiles, trouver le vrai sous la peau de la création, s'élever et encore s'élever;
" De fait, je suis, je connais, je veux. Je suis un être qui connaît et qui veut; je connais que je suis et que je veux; je veux être et connaître. "
( Confessions - IVe siècle )

Très sûrement AUGUSTIN serait fou de joie en découvrant aujourd'hui le rover Perseverance se déplacer sur le sol de la planète Mars.


G.K. - Strasbourg le 19/2/021 - A SUIVRE Le 3/03/021 > > DIEU - L'ÉTERNITÉ

 Au-delà .jpg Loin dans l'espace - Photo NASA

- page 1 de 17